2017-01-20-BANNIERE-HAUT-DETTE 4 copie
2017-01-20-BANNIERE-HAUT-LEPAGE
2016-11-18-banniere-haut-digitalisation-babinet
2016-11-18-banniere-haut-brexit
2016-11-18-pelluchon-serres
BANNIERE-trump-layerslider2
BANNIERE-Picq-layerslider
 

Hanane_Antony-Gutman_nb

El Jamali Hanane et Gutman Anthony

Thématiques : le monde du travail

fr - copie

Hanane El Jamali et Anthony Gutman sont associés depuis plus de 10 ans.

 

Ils ont créé Wallace, agence de planning stratégique orientée grands comptes (Fauchon, Caisse d’Epargne, Harley-Davidson, Véolia, Barreau de Paris, La Poste / Docapost …).

Depuis janvier 2013, ils ont créé Remix Coworking mettant en harmonie leur vision d’un nouveau monde émergent plus horizontal, leurs valeurs et leurs convictions autour de ce qu’ils appellent les nouveaux travailleurs.  Ils souhaitent participer au développement d’un coworking dont le socle repose sur la création de liens ainsi que la bienveillance, le décloisonnement et l’authenticité.

« Un nouveau monde émerge en général et un nouveau monde du travail en particulier. Il ne ressemble pas à l’ancien, de près ou de loin. C’est une rupture radicale qu’il convient de comprendre et d’embrasser (ou pas). »

HANANE

Diplômée de Génétique à Paris VII et de management de projet à HEC, Hanane enseigne le module « Structure et organisation de l’entreprise » à Paris 13 et a créé le groupe communication du Think Tank marketing HEC.
Ex-directrice de clientèle chez DDB HealthCare, elle est aussi la co-fondatrice et la directrice stratégique de Wallace.
Passionnée d’art contemporain, de littérature, de philosophie et d’anthropologie, Hanane est ouverte et éclectique. Ses projets entrepreneuriaux héritent de ses qualités d’ambition, de rigueur, de perfectionnisme mais également de son ouverture et de sa douceur.

ANTHONY

Diplômé de Paris X et Sciences-Po Paris, Anthony est le fondateur de l’agence Passworld, créée en 1997, et l’initiateur des premiers sites web de l’industrie musicale. Il a également fondé Passworld Maroc, revendue en 2004. Il est également co-fondateur et directeur stratégique de Wallace. Il est aussi DJ.

Passionné de géopolitique et de géostratégie, il est fasciné par le progrès. Qu’il soit humain ou technique, il s’intéresse à tout ce qui extrait l’homme de sa condition initiale. Tout comme son associée il est « pointu dans l’éclectisme », notamment en termes de musique, domaine dans lequel il s’avère être une véritable encyclopédie.

S’il est extrêmement créatif, il porte une attention fondamentale au détail.

Thématiques

– Monde ancien vs Monde nouveau

– Les nouveaux travailleurs, qui sont ils ? que veulent ils ? ou vont ils ?

– Les nouvelles façons de travailler

– Le contingent working (travailleurs indépendants qui bossent pour des corporate)

– Les tendances émergentes dans le monde du travail

– Sommes-nous en anarchie sans le savoir ?

– Monde nouveau, nouveaux ordres, nouvelles autorités ?

– L’engagement

– La communauté

– L’économie du lien

– Less is more, Bigger isn’t always better

– La génération Y existe-t-elle ?

– Les silver surfers

 

Interviews

http://www.capital.fr/votre-carriere/hanane-el-jamali-et-anthony-gutman-ils-ont-cree-le-premier-site-de-coworking-europeen-1099804

Site de coworking européen – Janvier 2016

https://www.youtube.com/watch?v=Qb51qCLZQvA

Inside le Remix N°4 – Octobre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
sergine-dupuy_nb

Dupuy Sergine

Thématiques :  nouvelles technologies

fr - copie

Titulaire d’une maîtrise de droit des affaires, propriété intellectuelle et artistique (Sorbonne- Panthéon) et d’un MBA en marketing et management, Sergine Dupuy est résolument tournée vers les nouvelles technologies, elle participe activement aux actions de ce réseau.

En 1999, elle intègre Tiscali (LibertySurf) en tant que Directeur Services et Sites. Puis devient en 2003 EMEA Customer marketing manager en charge de la communication On et Offline. En 2011, elle intègre l’agence Mindshare en tant que Head of Digital, avant de devenir Directrice Générale Adjointe puis Directrice Générale en mars 2014. A l’époque, sa mission était notamment d’accélérer la digitalisation de cette agence intégrée à GroupM (WPP).

Elle fréquente le réseau CyberElles depuis cinq ans qui est un réseau professionnel de femmes ayant des postes à responsabilité dans les univers de la technologie et des nouveaux médias.

L’objectif de ce réseau est de mettre en relation les femmes concernées et de faciliter les échanges, les discussions, les débats, les conseils, et ce au travers d’un mailing list, de rencontres « networking », de conférences-débats ou d’ateliers pratiques. Ce réseau permet de nombreux échanges sur des questions pragmatiques, échanges de bons plans, d’adresses, de conseils… Et de rencontrer des professionnels de son milieu.

Aujourd’hui, elle est CEO de Redpill et fondatrice de BeeBoss, une plateforme de services destinée aux entreprises qui souhaite en faire plus pour leurs clients qui pourraient vendre davantage si elles pouvaient associer un service à leurs prestations : des talents, retraités, étudiants, …

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
elodie-gentina_NB

Gentina Elodie

Thématiques :  Les stratégies marketing face aux attentes de la génération Z, Comment manager la Génération Z dans l’entreprise de demain ?

fr - copie

Elodie Gentina est professeur de marketing à SKEMA Business School. Elle est experte de la nouvelle génération, encore nommée les « digital natives ou les Z», regroupant les individus nés après 1995.

Elle a développé une connaissance pointue de la nouvelle génération en l’analysant sous ses multiples facettes via des approches variées (plus de 50 entretiens avec les 15-20 ans, phases récurrentes d’observations, plus de 8000 questionnaires auprès des 15-23 ans…). Elle a mené une première étude sur la génération Z et leur vision de l’entreprise à 10 ans auprès de plus de 2200 jeunes âgés de 16 à 23 ans en Janvier 2017…

 

Ses travaux sur la nouvelle génération ont fait l’objet de conférences et de publications dans des revues académiques nationales et internationales (Jrnl of Business Ethics, Jrnl of Business Research, Jrnl of Retailing and Consumer Services, Décisions Marketing…). Elodie Gentina a également écrit plusieurs articles de presse sur la nouvelle génération, parus dans Management, Challenges, le Nouvel Observateur, Le Parisien, Le Figaro, Echo Business….

Les derniers articles de presse en date sont parus dans :

  • Management (Mars 2017) : Devenez un manager agile. Comment la génération Z bouscule l’entreprise et réinvente les codes du management ?
  • Air of Melty (10.2016) : Les Z sont beaucoup plus sélectifs, là où les Y sont plutôt excessifs
  • Focus RH (4.10.2016) Génération Z : pas encore dans l’entreprise, elle inquiète déjà.

Elodie Gentina cherche avec passion à donner du sens à son expertise sur la nouvelle génération, à la transmettre pour le progrès et l’enrichissement de tous, au travers de conférences auprès de dirigeants d’entreprise (conférence CCI, Salon Conext, Euratechnologies, Femmes Chef d’Entreprise …) et d’experts chercheurs sur le sujet en France et à l’étranger. Elodie Gentina est Expert de l’OPEN (Observatoire de la Parentalité et de l’Education Numérique).

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
fany-pechiodat

Péchiodat Fany

Thématiques :  innovation, numérique

fr - copie

Fany  Péchiodat, cofondatrice de « My Little Paris » et  « Championne de l’influence digitale ».

 

Fany Pechiodat débute sa carrière en marketing chez L’Oréal puis dans le secteur des parfums chez Jean-Paul Gautier. Adorant se balader dans les rues de Paris pour y dénicher des bons plans, elle envoie une première newsletter à un groupe de 50 copines, rédigée par sa soeur. Son petit mail de bonnes adresses va connaître un fort engouement et passer à 10 000 abonnés en seulement 6 mois. Une opportunité de business pour Fany, alors salariée, qui décide de lancer sa propre startup en 2008, sans connaissance digitale. Elle quittera son emploi  l’année suivante.

Le style « Home Made » MylittleParis

Pour le design de ses newsletters, Fany Pechiodat et sa soeur veulent un côté artisanal« fait main » et croisent la route de l’illustratrice Kanako Kuno, toujours dans l’entreprise. Des réalisations faites à la plume et l’encre japonaise. Une identité visuelle authentique, un ton original, rempli d’humour qui n’a pas changé aujourd’hui. Un style propre, des newsletters uniques loin des schémas promotionnels traditionnels, Fany et Amandine Pechiodat ainsi que leur équipe concentrent leurs efforts et leur créativité pour embellir nos boîtes mails et nos boîtes aux lettres.

Fany mise sur la culture d’entreprise

Des bureaux de 7 étages en plein Paris, My Little Paris mise sur une décoration fleurie et soignée. “On a l’impression de travailler chez soi, et difficile de partir bosser pour une boite normale après”, souligne la directrice de My Little Studio, Elisa Rummelhard dans une interview sur LesEchos.fr.

Fany accueille personnellement chaque nouvelle recrue autour d’un petit déjeuner, un moment pour se présenter et détendre l’atmosphère souvent stressante des premiers jours. Et pour assurer la cohésion des équipes, Fany a instauré des rituels comme   les «Creatives morning» où un matin par mois, une personne dotée d’une grande créativité vient discuter pour inspirer les équipes de l’entreprise.

Fany Pechiodat a vendu « My little Paris » au 2/3 à Auféminin qui a déboursé près de 24 millions d’euros en attendant de racheter les 40% restants en 2018. Un rachat dont la motivation pour les deux parties est de franchir le cap de l’accélération à l’international, notamment au Japon où les Little Box connaissent un vrai succès.

Aujourd’hui, la marque est devenue un petit empire. Pas de doute, cette Clermontoise est devenue l’une des championnes françaises de l’influence digitale : les plus grands groupes – elle travaille avec 500 marques – la sollicitent pour faire connaître leurs produits sur le Web. En échange, elle facture ses prestations publicitaires quinze à vingt fois le tarif du marché.

Pour l’édition 2017 du Palmarès des entrepreneurs, BVA, les Echos et le Parisien interrogeaient les français sur les entrepreneurs qui, selon eux, incarnent le plus l’avenir de la France et quels étaient leurs jeunes entrepreneurs préférés. Devancée par Guillaume Gibault (le Slip Français) et Boris Saragaglia (Spartoo), Fany occupe la 3ème place.

Lors de son interview aux Echos Entrepreneurs, Fany conseille aux jeunes entreprises de “capitaliser sur la posture d’outsider et d’adopter le Forrest Gump Way. C’est la naïveté qui mène à la créativité. L’expertise est l’ennemie de l’innovation donc ne complexez pas de vous lancer sur un marché que vous connaissez mal ».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone