2018-03-19-BANNIERE-HAUT-SITE-MARION
2016-08-10-BANNIERE-ROSNAY
2016-08-10-BANNIERE-pelluchon
BANNIERE-denis-jacquet-layerslider
2016-11-18-banniere-haut-brexit
2017-01-20-BANNIERE-HAUT-LEPAGE-SANS-DATE
BANNIERE-Picq-layerslider-SANS-DATES
2016-11-18-PELLUCHON-SERRES-SANS-DATE
banniere-LAYERSLIDER-SANS-DATE-3
 

 

hubert-védrine

Hubert Védrine

Thématiques : Economie, numérique, politique étrangère

fr - copie flag_uk - copie

 

Hubert Védrine est né le 31 juillet 1947 à Saint Sylvain Bellegarde, dans la Creuse. Après Sciences Po Paris et une licence d’histoire, il entre à l’E.N.A dont il sort en 1974 (promotion Simone Weil) au Ministère de la culture. 

En 1979, il rejoint la Direction Générale des Relations Culturelles, Scientifiques et Techniques du Ministère des Affaires étrangères.

 

Entre-temps, en 1978, il est élu Député suppléant (PS) dans la première circonscription de la Nièvre.

En 1981, le Président François Mitterrand l’appelle à l’Élysée à 34 ans comme Conseiller diplomatique. Il devient Porte-parole de l’Élysée en 1988 après la réélection de François Mitterrand, puis Secrétaire Général en 1991. Il le restera jusqu’en 1995, ayant passé quatorze années à l’Élysée.

Cette année-là, Hubert Védrine rejoint le Conseil d’État – où il a été nommé, en 1986, Maître des requêtes. En 1996, il rejoint le cabinet d’avocats Jeantet et Associés. 

La même année, il publie chez Fayard un ouvrage de 800 pages sur la politique étrangère de l’ancien Président: Les Mondes de François Mitterrand.

En mai 1997, après la victoire du PS aux législatives, Lionel Jospin le choisit, et le Président Jacques Chirac le nomme Ministre des Affaires étrangères, fonction qu’il conservera cinq ans jusqu’au terme de la cohabitation en mai 2002. 

Alors qu’il est en fonction, il publie avec Dominique Moïsi: Les cartes de la France à l’heure de la mondialisation, en 2000.

En 2003, Hubert Védrine créé une société de conseil en stratégie géopolitique: Hubert Védrine Conseil. Il travaille à ce titre avec plusieurs grandes entreprises françaises. Il a un partenariat particulier avec le Cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel.

La même année, il publie une première sélection de ses articles et discours des années 1995-2003 sous le titre: Face à l’hyperpuissance, qui sera suivie d’un nouveau recueil en 2009, Le Temps des chimères, puis en 2011 par Dans la mêlée mondiale.
Depuis 2003, Hubert Védrine préside l’Institut François Mitterrand.
Depuis 2004, il est administrateur indépendant de LVMH.

En 2005, il publie une biographie de François Mitterrand dans la collection «Découvertes», Gallimard: Mitterrand, un dessein, un destin.

En 2007, Hubert Védrine décline la proposition du Président Sarkozy de revenir au gouvernement et de reprendre les affaires étrangères, néanmoins il rédige un Rapport au Président de la République sur « la France et la mondialisation » .
La même année, il publie, avec Pascal Boniface, l’Atlas du Monde global, suivi en 2009 de l’Atlas des crises et des conflits et en 2011 de l’Atlas de la France.
Il publie aussi en 2008 chez l’éditeur sonore «De Vive Voix», La Politique étrangère américaine.

En novembre 2012, Hubert Védrine remet au Président Hollande un « rapport sur les conséquences du retour de la France dans l’OTAN, sur la relation transatlantique et sur l’Europe de la défense «. Cette même année, il signe un nouvel ouvrage, publié chez Fayard: «Dans la mêlée mondiale».

En 2013 – 2014, il préside la commission qui rédige un rapport sur les perspectives économiques entre l’Afrique et la France. 

Son essai «La France au défi», paraît en 2015 chez Fayard, suivi de «Le monde au défi», en avril 2016.
Son dernier ouvrage «Sauver l’Europe» est paru aux éditions Liana Levi en novembre 2016

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Erik-Orsenna_site

Erik Orsenna

Thématiques : Economie du développement, matières premières, démocratisation

fr - copie flag_uk - copie

Né à Paris, le 22 mars 1947 (de son vrai nom Érik Arnoult), Erik Orsenna est issu d’une famille où l’on trouve des banquiers saumurois, des paysans luxembourgeois et une papetière cubaine.

Après des études de philosophie et de sciences politiques, il choisit l’économie. De retour d’Angleterre (London School of Economics), il publie son premier roman en même temps qu’il devient docteur d’État. Raymond Barre préside son jury. Orsenna est un pseudonyme, le nom de la vieille ville du Rivage des Syrtes, de Julien Gracq.

Suivent onze années de recherche et d’enseignement dans le domaine de la finance internationale et de l’économie du développement (Université de Paris I, École normale supérieure).

En 1981, Jean-Pierre Cot, ministre de la Coopération, l’appelle à son cabinet. Il s’y occupera des matières premières et des négociations multilatérales. Deux ans plus tard, il rejoint l’Élysée en tant que conseiller culturel de François Mitterrand (et rédacteur des ébauches de ses discours subalternes). Dans les années 1990, auprès de Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères, il traitera de la démocratisation en Afrique et des relations entre l’Europe du Sud et le Maghreb.

Entre-temps, il a quitté l’Université pour entrer, en décembre 1985, au Conseil d’État. Aujourd’hui conseiller d’État honoraire, il est revenu à des activités d’économiste et d’entrepreneur.

 

Publications

Parallèlement, il écrit notamment des romans, dont :

La Vie comme à Lausanne, prix Roger Nimier 1978,

L’Exposition coloniale, prix Goncourt 1988,

Madame Bâ (2003).

Ses contes, dont La grammaire est une chanson douce (2001), traitent de la langue française.

Les Chevaliers du subjonctif, Stock, 2003

Dernières nouvelles des oiseaux, Stock, 2004

La Fontaine : une école buissonnière, 2017

D’autres livres abordent des sujets plus scientifiques (Portrait du Gulf Stream, 2004) économiques (Voyage aux pays du coton, 2006 ; L’Avenir de l’eau, 2008 ; Sur la route du papier, 2012),

 

Discours et travaux académiques
L’honneur n’est pas seulement le mérite
, le 22 octobre 2002

L’éloge de l’ombre, le 27 octobre 2009

Réponse au discours de réception de M. François Weyergans, le 16 juin 2011

Curiosité, le 2 octobre 2014

Réponse au discours de réception de M. Marc Lambron, le 14 avril 2016

Éloge du risque, le 26 octobre 2016

 

Il a longtemps présidé le Centre de la mer (Corderie royale, à Rochefort). Depuis mars 2016, il est ambassadeur de l’Institut Pasteur.

Élu à l’Académie française, le 28 mai 1998, au fauteuil de Jacques-Yves Cousteau (17e fauteuil).

 

 

Interviews :

http://tinyurl.com/y7adbyy8 , « Il y a une renaissance des villes françaises incroyables »,

Europe 1, janvier 2018
[/EXPAND ]
Share on Fa</div>ata-site=Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
stéphanie-brillant

Stéphanie Brillant

Thématiques : psychologie positive, cerveau de l’enfant, neurosciences

fr - copie flag_uk - copie

Stéphanie Brillant est diplômée de l’EFAP. Elle est journaliste habitée par cette éternelle curiosité qui est de questionner le monde, enquêter pour trouver des réponses et les partager. Elle a collaboré et réalisé des reportages et documentaires pour France 5, Canal+, M6, France 24.Elle a également présenté plusieurs émissions et journaux télévisés, sur France 24, i-télé, TV5 Monde, MTV, Téva, France 5.

En 2007, elle a eu envie de liberté, d’autonomie et crée sa société de production. Elle y produit des documentaires et reportages à travers le monde, une série humoristique – Jeanne Moche, la journaliste qui questionne la norme et aussi L’incubateur June, un docu-réalité en 12 épisodes, qui suivaient les aventures de 5 jeunes femmes entrepreneures. C’est à ce moment là que la bascule s’est faite. Elle comprend que qu’elle a besoin de mettre ses compétences au service de projets qui ont du sens. Terminé les enquêtes sur les travers de notre monde, elle change le nom de sa société, She is the boss, pour la muer en Innertainment.

L’innertainment, que l’on peut traduire par divertissement intérieur, présente des programmes qui ont pour objectif d’aider à se nourrir intérieurement, d’inspirer, d’ouvrir le champs des possibles. Une phrase de Carl Jung synthétise à merveille ce qu’est l’innertainment : « Celui qui regarde à l’extérieur rêve, celui qui regarde à l’intérieur s’éveille ».

En 2015, Stéphanie part s’installer à Los Angeles. Elle lance Innertainmentforkids.com, une

plateforme qui intègre des contenus qui ont du sens, qui nourrissent la créativité des petits et des grands, et qui permettent aux enfants de prendre conscience de leur ressource intérieure.

Les voix, les histoires, les illustrations, les jeux, sont crées par Stéphanie et son équipe. Elle a également sélectionné méticuleusement les articles et interviews publiés. Tous les livres, cahiers, d’activités, films, jouets, de la rubrique Yeux Fermés ont été soigneusement étudiés afin d’offrir une sélection exigeante d’outils, d’histoires et d’activités de qualité à partager avec les enfants.

Stéphanie Brilliant pense que tous les enfants ont un potentiel inouï, mais fragile qui est malheureusement souvent étouffé. Nous créons ainsi des générations d’adultes qui cherchent à reconnecter à ceux qu’ils sont, pourquoi plutôt, ne pas déconnecter nos enfants, en reconnaissant et valorisant   la   diversité   des   talents,   tout   en   transmettant   le   goût   du   travail.   L’intelligence d’un être se mesure à la somme de doutes qu’il est capable de supporter, Kant était aussi de cet avis. Qu’il n’y a pas une vision mais des visions. Nous sommes tous créatifs, et que la créativité se cultive.

Elle réalise en 2018, un film documentaire sur le cerveau des enfants qui est une plongée dans les neurosciences et explique comment nos expériences dans l’enfance façonnent notre cerveau. Le film donne les clefs essentielles pour le développer correctement. Comment aider les enfants à mieux gérer leurs colères, à se relever des échecs, à apprendre efficacement, etc. De l’émotion à l’apprentissage, le film présente tout ce qu’il est essentiel de savoir, en tant que parent ou éducateur, pour accompagner les enfants dans la réalisation de leur plein potentiel, et les aider à s’épanouir.

 

Dans certaines écoles américaines, des schémas simplifiés de cerveaux humains recouvrent les murs. Elèves comme professeurs commencent la journée d’école par trois minutes de respiration à l’unisson. Stéphanie Brillant a baladé sa caméra dans les établissements, laboratoires, entreprises et interviewé des chercheurs de pointe et autres éducateurs éclairés aux Etats-Unis pour décrypter comment se développe le cerveau des enfants. Elle en a tiré ce documentaire riche, pointu et passionnant. Le cerveau des enfants répond aux questions que se posent les parents : Est-ce que les enfants sont naturellement empathiques ? Comment peuvent-ils apprendre au mieux ?

Passionnée par les neurosciences, Stéphanie Brilliant intervient également en conférence sur la conscience humaine en s’inspirant de ses propres travaux sur l’enfance.

 

Reportage

Le Cerveau des enfants – Jupiter Films

http://tinyurl.com/yafs64oc

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
aurélie-pennel_delphine-luginbuhl

Luginbuhl Delphine et Pennel Aurélie

Thématique : rendre efficace un groupe de travail en 4 heures – Optimisme et bienveillance

 fr - copie

Delphine Luginbuhl est ingénieur de l’Ecole Centrale Paris et diplômée de ppsychologie. Aurélie Pennel est diplômée de l’Ecole de Management de Grenoble (GEM). Ensemble, elles ont écrit le livre « Cultivez l’optimisme ».

Delphine Luginbuhl intervient en entreprise en tant que coach et conférencière. Elle accompagne également des particuliers en quête d’épanouissement professionnel et personnel.

 

Aurélie Pennel  dirige depuis plus de 15 ans des équipes de tailles variées dans un grand groupe industriel français.

Elle exerce également une activité de consultante et de conférencière.

Ensemble, elles ont écrit le livre « Cultivez l’optimisme » – Editions Eyrolles, janvier 2018

 

Les thématiques

Rendre efficace un groupe de travail en 4 heures (cas client) :

http://www.delphineluginbuhl.com/rendre-efficace-un-groupe-de-travail-en-4-heures-(cas-client).html

Optimisme et bienveillance :

http://www.pennelup.com/conf%c3%a9rences.html

http://www.delphineluginbuhl.com/cultiver-l-optimisme–100—d-adh%C3%A9sion-!-(t%C3%A9moignage-client).html

 

Publications

Cultivez l’optimisme » – Editions Eyrolles, janvier 2018

Interviews / conferences

Notre cerveau pessimiste par nature – « 7 milliards de voisins » sur RFI :

https://www.youtube.com/watch?v=M5RBspHJw8U&feature=youtu.be

« Cultiver l’optimisme » :

http://www.pennelup.com/conf%c3%a9rences.html

Film de témoignages sur les conférences en entreprise « Optimisme et Bienveillance, le duo gagnant » :

https://www.youtube.com/watch?v=trYlPQE4qtM&feature=youtu.be

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Lionel-NACCACHE

NACCACHE Lionel

Thématique : exploration des propriétés psychologiques et des bases cérébrales de la conscience

 fr - copie

Lionel Naccache a suivi ses études de médecine à l’Université Pierre et Marie Curie Paris VI et est également diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm.

Neurologue, chercheur en neurosciences cognitives à l’ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière) de la Salpêtrière, professeur de médecine à l’Université Paris VI et membre du comité consultatif d’éthique

 

 

Lionel Naccache a suivi ses études de médecine à l’Université Pierre et Marie Curie Paris VI et est également diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm.

Neurologue, chercheur en neurosciences cognitives à l’ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière) de la Salpêtrière, professeur de médecine à l’Université Paris VI et membre du comité consultatif d’éthique

 

Ses travaux sont consacrés à l’exploration des propriétés psychologiques et des bases cérébrales de la conscience, et croisent plusieurs approches complémentaires dont l’expérience clinique de patients souffrant de troubles neurologiques ou psychiatriques, ainsi que l’étude de la cognition de l’homme sain et de l’homme malade à l’aide de paradigmes expérimentaux de psychologie cognitive combinés à des techniques d’imagerie cérébrale fonctionnelle. Il envisage l’écriture d’essais comme une troisième voie de recherche sur la subjectivité, en revisitant des questions plus vastes telles que l’inconscient, la croyance, la mondialisation ou la poésie.
Les ouvrages de Lionel Naccache permettent de mieux saisir le phénomène des perceptions, à la fois vraies c’est-à-dire déclenchant bel et bien un effet dans le cerveau et pas vraies car très vite (à la vitesse des neurones) enrichies de fictions, interprétations et croyances.

 

Une invitation à prendre la mesure de cette réalité biologique pour ne pas abuser de nos évidences, sans pour autant rejeter ce qui a bel et bien été perçu par nos sens et qui a eu un effet sensoriel, besoin d’être vivant oblige.

 

Lionel Naccache poursuit ses recherches sur des notions fondamentales pour répondre à notre désir à tous : nous connaitre, savoir ce qu’est la conscience…

 

Il est l’auteur du « Nouvel Inconscient »(2006) qui a bouleversé notre représentation du modèle psychologique au profit de la réalité biologique du phénomène.

 

Avec son ouvrage, l’inconscient sort de la seule dimension freudienne pour se lier avec l’inconscient cognitif. Ce dernier est un vrai inconscient, tandis que celui du père de la psychanalyse traduit le fourmillement du conscient psychique, formidablement doué pour créer de la fiction riche du sens, notamment celui des informations non conscientes mais bel et bien vivaces en soi

 

Durant l’été 2017, il présente une chronique sur le cerveau l’émission « Parlez-vous cerveau? », à la matinale de France Inter.

 

Prix

2017 : prix Pierre Simon8.

2016 : prix Lamonica de neurologie, Académie des sciences

2011 : prix Diderot-Curie

2011: Prix Le Goff, Lemonon, Houry, Laveran de l’Académie des Sciences

2009 : Rising Star of Psychology par l’Association américaine de psychologie

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Vladimir-Fedorovski

Fédoroski Vladimir

Thématique : la relation client à l’heure du digital

 fr - copierussia_flag_round_stickers_

Vladimir Fédorovski est un écrivain et ancien diplomate russe.

Vladimir Fédorovski a d’abord été élève à l’Institut d’État des relations internationales de Moscou (MGIMO). Ayant acquis une parfaite connaissance des langues anglaise, française et arabe, il a commencé par travailler comme attaché à l’ambassade soviétique de Mauritanie, avant d’être nommé dans les années 1970 interprète au Kremlin, assistant Léonid Brejnev dans ses rencontres avec les dirigeants des pays arabes. En 1977, il est nommé à l’ambassade soviétique à Paris et en 1985, passe un doctorat d’État en histoire sur le rôle des cabinets dans l’histoire de la diplomatie française.

De retour à Moscou, il travaille au ministère des affaires étrangères comme chef de cabinet du vice-ministre Vladimir Petrovski (qui écrit les discours de Léonid Brejnev et du ministre Gromyko).

Fédorovski sera ensuite nommé conseiller diplomatique pendant la période de la glasnost. Partisan de Gorbatchev, il est porte-parole du Mouvement des réformes démocratiques pendant le putsch de Moscou d’août 1991, s’opposant à la ligne « dure » du Parti communiste.

 

Devenu écrivain, il enseigne à HEC depuis 1992, a été fait officier des Arts et des Lettres et a obtenu la nationalité française en 1995. Membre de la Société des auteurs de Normandie, il est également conseiller historique au Mémorial de Caen pour la période de la guerre froide, et a été distingué de plusieurs prix littéraires dont le prix d’histoire André Castelot en 2006. Il a publié son premier roman en 1997, Les Deux sœurs (Lattès), puis une série romanesque de l’histoire russe en trois volumes (Le Roman de Saint-Petersbourg, Le Roman de Moscou, et Le Roman de la Russie insolite) de 2003 à 2004 ; il dirige par ailleurs la collection « Le Roman des lieux magiques » des Éditions du Rocher et est Président d’honneur de la Fédération Française des Salons du livre.

Récipiendaire de plusieurs prix littéraires, il a dernièrement publié Le Roman de la perestroïka (éd. du Rocher, 2013) ; Poutine, l’itinéraire secret (éd. du Rocher, 2014) et Dictionnaire amoureux de Saint-Pétersbourg (éd. Plon, 2016).

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Vincent-Baptiste Closon_nb

Closon Vincent-Baptiste

Thématique : la relation client à l’heure du digital

 fr - copie

Diplômé de l’EDHEC BUSINESS SCHOOL où il a choisi de se spécialiser en Management, Business et Stratégie, Vincent-Baptiste Closon n’a de cesse de livrer sa vision de la« Relation Client à l’heure du digitale » lors d’interviews ou de débats.

 

 

 

En 2011, Vincent-Baptiste Closon, a été Directeur marketing de l’Olympique Lyonnais. Il avait pour mission de relever le défi de satisfaire le désir d’instantanéité et d’accessibilité dans un stade de 58000 personnes par des Investissements en infrastructures hightech, en télécommunications afin de fidéliser les spectateurs et de créer de nouvelles perspectives en terme de business pour révolutionner le parcours client comme la géolocalisation de sa place de match, de sa place de parking, … Un ensemble de services sur vidéos, réseaux sociaux, jeux concours et sondages afin que l’’expérience multi-devices et multi-canal soit aussi possible dans un stade à l’instar des Etats-Unis.

Puis en 2015, il est employé comme Global Marketing Director et Business Leader chez Babolat, une entreprise française basée à Lyon, spécialisée dans la fabrication d’articles de sport de raquette. La marque s’est fait connaître grâce à son savoir-faire en matière de cordage en boyau naturel pour raquette de tennis. Très présente à l’international, où elle réalise 80 % de ses ventes, elle est le numéro un mondial des cordages de raquette.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Philippe-Bloch-nb

Bloch Philippe

Thématique : Economie, Empowerment

 fr - copie

 

 

Philippe Bloch est diplômé de l’ESSEC (promotion 82). Après ses études, il passe deux ans à New York, au titre de la coopération, en tant qu’Attaché Commercial auprès de l’Ambassade de France. A son retour, il démarre sa vie professionnelle au Groupe Expansion, où il est pendant trois ans éditeur du magazine « L’Expansion » et d’autres journaux et produits du groupe.

Son premier livre « Service Compris » (publié chez Lattès, puis en édition de poche aux Editions Marabout, traduit en italien et en portugais) sort en février 1986 et se vend à plus de 500.000 exemplaires.

 

Philippe a réalisé à ce jour plus de 3.000 conférences et animations de conventions en France et en Europe réunissant près d’un million de participants, et créé en janvier 1987 PBRH Conseil, une entreprise de communication, de conseil et de formation ayant pour but de mettre concrètement en application les idées de son premier livre.

 

En avril 1990, il lance « Service News® – le Mensuel de la Qualité de Service », avec pour objectif de faire chaque mois le point sur tout ce qui bouge dans le domaine de la qualité du service en France, en Europe et en Amérique du Nord

 

Son second livre « Dinosaures & Caméléons » sort en avril 1991 aux éditions Jean-Claude Lattès, et se vend à plus de 60.000 exemplaires.

 

En 1994, il décide d’allier la théorie et la pratique en introduisant en France le concept d’Espresso Bar, développé avec succès en Amérique du Nord. L’enseigne Columbus Café, qu’il crée en 1994 et quitte en juin 2004, exploite actuellement 100 points de vente en France et au Moyen-Orient. Elle employe aujourd’hui près de 1.000 personnes.

 

Son troisième livre « Bienheureux les Fêlés… » (sous-titré « Tout le monde peut créer son entreprise

»), qui raconte l’histoire mouvementée de Columbus Café et défend les valeurs d’innovation, d’audace et d’initiative, sort en mars 2003 aux Editions Robert Laffont et s’impose rapidement dans le monde de l’entrepreneuriat.

 

Chroniqueur au magazine « L’Entreprise » de 2003 à 2012, puis aux « Echos », il anime chaque week- end depuis onze ans sur BFM Business « L’Entreprise BFM », une émission entièrement consacrée à l’esprit d’entreprise, dans laquelle il reçoit de nombreuses figures emblématiques de l’entrepreneuriat français. Il a également animé l’émission « Valeurs Ajoutées », le rendez-vous PME de BFMTV.

 

En 2006, il lance Bookee, un site internet de gestion de favoris et commence à investir en tant que Business Angel dans différentes sociétés.

 

Au printemps 2012, Philippe participe en tant que membre du jury sur M6 à « L’Inventeur 2012 », une série de cinq émissions diffusées en prime time.

 

Son livre « Service compris 2.0 – 360 idées pour améliorer la qualité de service à l’heure d’internet » sort dans un format quadruple play (livre, ebook, appli, abonnement mail) en janvier 2011 aux Editions Ventana. Immédiatement considéré comme une référence, il ressort fin septembre 2013 sous le titre

« Opération Boomerang – 365 idées pour faire revenir vos clients à l’heure d’internet ».

 

Le 17 octobre 2013, Philippe publie « Ne me dites plus jamais bon courage ! » aux Editions Ventana, sous-titré « Lexique anti-déprime à usage immédiat des Français. » Déjà vendu à plus de 50.000 exemplaires, le livre sort au Livre de Poche le 4 novembre 2015.

 

Le 15 octobre 2015, Philippe publie aux Editions Ventana un sixième ouvrage intitulé « Tout va mal… Je vais bien ! », sous-titré « Comment vivre heureux dans un monde de merde ». A mi-chemin entre développement personnel et politique et à l’approche d’échéances électorales capitales pour l’avenir de notre pays, Philippe aimerait que son livre apporte sa pierre à la réflexion autant qu’à l’évolution de notre comportement. Son rêve : que chacun puisse à nouveau se dire « C’est ici que ça se passe ! ».

 

Bibliographie

 

2015 Ne me dites plus jamais bon courage
2015 Tout va mal … je vais bien ! : Comment vivre heureux dans un monde de merde
2015 Opération boomerang : 365 idées pour faire revenir vos clients à l’heure d’internet
2016 Merci et bravo

 

Interviews/Conférences

 

« Je vais bien, tout va mal http://tinyurl.com/y9splvo5

« Entrepreneurs, osez et voyez grand ! » http://tinyurl.com/yd97josb

Philippe Bloch nous apprend à flirter avec le bonheur http://tinyurl.com/yddxebee

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
philippe_chalmin_nb

Chalmin Philippe

Thématique : Economie

 fr - copie

Philippe Chalmin est un professeur d’économie français, spécialiste du marché des matières premières. Économiste néoclassique, il est le fondateur du Cercle Cyclope, qui publie chaque année depuis 1986 un rapport complet sur l’état et les perspectives des marchés mondiaux de matières premières.

Philippe Chalmin est diplômé de l’Ecole des hautes études commerciales, docteur d’Etat ès lettres et sciences humaines («L’Emergence d’une firme multinationale au sein de l’économie sucrière mondiale : Tate and Lyle, 1860-1980 », 1981).

Il a également été assistant au groupe de recherches et d’études sur les stratégies agro- alimentaires d’HEC de 1974-1976, puis professeur agrégé d’histoire, successivement assistant, maître-assistant et sous-directeur de laboratoire au Conservatoire national des arts et métiers de 1976 à 1991, conseiller économique de la Société française d’assurance-crédit, professeur des universités associé à mi-temps en sciences économiques à l’Université Paris-Dauphine de 1994 à 2006, puis professeur des universités titulaire en histoire contemporaine depuis 2006 et directeur du DESS puis master en affaires internationales depuis 1999.

Conseiller économique du groupe Euler jusqu’en 2002, il intervient dans l’émission « Y’a pas que le CAC » sur I-Télé et signe de nombreuses chroniques dans la presse.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
GABRIEL-PLASSAT-NB

Plassat Gabriel

Thématique : Mobilités, Transports du Futur

 fr - copie

Grand architecte de la Fabrique des Mobilités, Gabriel Plassat est l’un des visionnaires et personnalités incontournables de la mobilité en France

Ingénieur motoriste, passionné par les mutations, l’innovation, et le futur, Gabriel Plassat travaille dans le domaine des mobilités et des transports de marchandises à l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.

Il a intégré l’ADEME, il y a un peu plus d’une dizaine d’années, afin de soutenir l’innovation dans des domaines technologiques pour des constructeurs automobiles ou de camions. Le camion, c’est très intéressant, parce que l’innovation vient toujours du camion, puis arrive à l’automobile. Si on veut comprendre le futur de la voiture, il faut s’intéresser aux camions.

A partir de 2008, il côtoie des acteurs à la périphérie de ce secteur, ceux du numérique, les villes… Fin 2009, il organise une première conférence avec la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération), sur le thème « open data et gouvernance ».

C’est dans ce cadre qu’il a créé La Fabrique des Mobilités, le premier accélérateur européen dédié à l’écosystème des acteurs du transport et des mobilités, auxquel OuiShare est associé depuis les tous débuts. Il tient un blog de référence : Les transports du futur.

« Nous voulons tirer partie de l’énergie des startups ou des entrepreneurs afin d’accompagner les collectivités ou les industriels dans leur transformation, afin de créer une nouvelle culture entre tous ces acteurs qui se comprennent relativement mal. Pour l’ADEME, les objectifs sont les changements de comportements dans les pratiques de mobilité.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone