2017-01-20-BANNIERE-HAUT-DETTE 4 copie
2017-01-20-BANNIERE-HAUT-LEPAGE
2016-11-18-banniere-haut-digitalisation-babinet
2016-11-18-banniere-haut-brexit
2016-11-18-pelluchon-serres
BANNIERE-trump-layerslider2
BANNIERE-Picq-layerslider
 

 

Hanane_Antony-Gutman_nb

El Jamali Hanane et Gutman Anthony

Thématiques : le monde du travail

fr - copie

Hanane El Jamali et Anthony Gutman sont associés depuis plus de 10 ans.

 

Ils ont créé Wallace, agence de planning stratégique orientée grands comptes (Fauchon, Caisse d’Epargne, Harley-Davidson, Véolia, Barreau de Paris, La Poste / Docapost …).

Depuis janvier 2013, ils ont créé Remix Coworking mettant en harmonie leur vision d’un nouveau monde émergent plus horizontal, leurs valeurs et leurs convictions autour de ce qu’ils appellent les nouveaux travailleurs.  Ils souhaitent participer au développement d’un coworking dont le socle repose sur la création de liens ainsi que la bienveillance, le décloisonnement et l’authenticité.

« Un nouveau monde émerge en général et un nouveau monde du travail en particulier. Il ne ressemble pas à l’ancien, de près ou de loin. C’est une rupture radicale qu’il convient de comprendre et d’embrasser (ou pas). »

HANANE

Diplômée de Génétique à Paris VII et de management de projet à HEC, Hanane enseigne le module « Structure et organisation de l’entreprise » à Paris 13 et a créé le groupe communication du Think Tank marketing HEC.
Ex-directrice de clientèle chez DDB HealthCare, elle est aussi la co-fondatrice et la directrice stratégique de Wallace.
Passionnée d’art contemporain, de littérature, de philosophie et d’anthropologie, Hanane est ouverte et éclectique. Ses projets entrepreneuriaux héritent de ses qualités d’ambition, de rigueur, de perfectionnisme mais également de son ouverture et de sa douceur.

ANTHONY

Diplômé de Paris X et Sciences-Po Paris, Anthony est le fondateur de l’agence Passworld, créée en 1997, et l’initiateur des premiers sites web de l’industrie musicale. Il a également fondé Passworld Maroc, revendue en 2004. Il est également co-fondateur et directeur stratégique de Wallace. Il est aussi DJ.

Passionné de géopolitique et de géostratégie, il est fasciné par le progrès. Qu’il soit humain ou technique, il s’intéresse à tout ce qui extrait l’homme de sa condition initiale. Tout comme son associée il est « pointu dans l’éclectisme », notamment en termes de musique, domaine dans lequel il s’avère être une véritable encyclopédie.

S’il est extrêmement créatif, il porte une attention fondamentale au détail.

Thématiques

– Monde ancien vs Monde nouveau

– Les nouveaux travailleurs, qui sont ils ? que veulent ils ? ou vont ils ?

– Les nouvelles façons de travailler

– Le contingent working (travailleurs indépendants qui bossent pour des corporate)

– Les tendances émergentes dans le monde du travail

– Sommes-nous en anarchie sans le savoir ?

– Monde nouveau, nouveaux ordres, nouvelles autorités ?

– L’engagement

– La communauté

– L’économie du lien

– Less is more, Bigger isn’t always better

– La génération Y existe-t-elle ?

– Les silver surfers

 

Interviews

http://www.capital.fr/votre-carriere/hanane-el-jamali-et-anthony-gutman-ils-ont-cree-le-premier-site-de-coworking-europeen-1099804

Site de coworking européen – Janvier 2016

https://www.youtube.com/watch?v=Qb51qCLZQvA

Inside le Remix N°4 – Octobre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
frédéric-ferrer_NB

Ferrer Frédéric

Thématiques : Communication d’entreprise, Ressources Humaines

fr - copie

Journaliste-Présentateur, consultant et enseignant, Frédéric Ferrer est un méridional, originaire d’Istres, dans les Bouches du Rhône. Il monte à Paris et intègre l’ESCP-EUROPE, où il obtient son diplôme doublé de celui du Mastère Information et Médias. Un 3ème cycle où il enseigne depuis près de quinze ans.

Journaliste Radio, TV, Presse

La radio est sa première passion.

Il commence à Radio Monte-Carlo, à Monaco, alors qu’il est encore adolescent.
Ensuite, place à Europe 2, RFM, Chérie FM, RTL, Europe 1 et maintenant RMC.
Spécialiste des sessions matinales, il a également animé par exemple la célèbre émission de RTL, « Stop ou Encore ».

A la télévision, il présente des émissions d’information et de divertissement.

Il débute sur Paris Première, avant France 2, où il anime Télé Matin l’été.
Sur Série Club, il lance le premier talk-show sur les séries.
Sur M6, il est à la pointe de l’actualité des personnalités, avec « Absolument Star », pendant 8 ans. Aujourd’hui, il produit des programmes à destination des entreprises.

Dans la presse, il innove avec son concept  « Des Chiffres et des Êtres » dans le magazine Paris Match : le portrait hebdomadaire d’une personnalité, à partir des chiffres de sa vie. Puis il décline cette interview en radio, sur Europe 1, tous les jours dans la matinale.

Expert en Communication d’Entreprise et Ressources Humaines

Avec sa société de conseil « Zou & Co », il met son expertise au service des entreprises et institutions.
ADP, SNCF, le Medef, Société Générale, Orange, la société Ricard, Xerox, Arcaneo font par exemple appel à lui, comme concepteur et animateur de séminaires internes et d’événements grand public, et également comme rédacteur.

Parallèlement, Frédéric Ferrer propose du media-training et de l’accompagnement de dirigeants.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Fabien-PELOUS_nb

Pelous Fabien

Thématiques : rugby

fr - copie

Ce fils d’agriculteurs né le 7 décembre 1973 à Toulouse, la ville du rugby, commence sa carrière de rugbyman très tôt. A 10 ans Fabien Pelous intègre l’équipe locale de Saverdun, avant de parfaire sa formation au SC Graulhet. En 1995, il rejoint Dax où ses prestations remarquables au poste de deuxième ligne ou troisième ligne centre lui ouvrent les portes de l’Equipe de France face à la Roumanie le 17 octobre de la même année.

Deux ans plus tard, le gaillard d’1,98m pour 110 kilos signe à Toulouse. C’est avec ce club qu’il n’a plus quitté depuis qu’il va glaner ses plus beaux trophées. Deux titres de champion de France en 1999 et 2001, deux Coupe d’Europe de Rugby en 2003 et 2005. Naturellement, sa carrière avec les Bleus est du même acabit. Recordman des sélections tricolores (118) devant Philippe Sella, Fabien Pelous remporte 5 tournois des 5 puis des 6 Nations dont 4 Grand Chelem, en 1997, 1998, 2002 et 2004. En 2003, il succède à Fabien Galthié pour le capitanat en équipe de France, avant de prendre sa retraite internationale le 7 novembre 2007. Unanimement reconnu par ses pairs pour son talent et sa gentillesse, ce kinésithérapeute que l’on surnommait le Pélican à ses débuts professionnels se consacre désormais à son club et aux vignes qu’il possède dans le bordelais avec Djibril Cissé, Bixente Lizarazu et Sydney Govou.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Frédéric-Michalak_nb

Michalak Frédéric

Thématiques : rugby

fr - copie

Né le 16 octobre 1982, Frédéric Michalak est né à Toulouse, une des villes championnes du rugby français. Egalement formé à Toulouse, il commence le rugby très jeune et progresse au sein du club de la ville. Dès l’âge de 18 ans, avec son mètre 80 et ses 80kg, Frédéric Michalak prend sa place en tant que demi d’ouverture puis de demi de mêlée au sein de l’équipe du Stade toulousain avec qui il devient tout de suite champion de France. Le 10 novembre 2001, il commence sa carrière en équipe nationale avec le XV de France en affrontant l’Afrique du Sud.

Après avoir été champion de France junior en 2000, Frédéric Michalak entame sa carrière professionnelle en 2001. D’une part avec le Stade toulousain, d’autre part avec l’équipe de France où il fait une entrée très remarquée dès ses débuts. Au poste de demi d’ouverture ou de demi mêlée, sa polyvalence le fait rapidement intégrer l’équipe nationale. Une nouvelle coupe d’Europe est à nouveau remportée avec Toulouse en 2005. Par la suite souvent blessé, il cède peu à peu la place à son homologue Lionel Beauxis. Il quittera le temps d’une saison la France pour rejoindre l’équipe sud-africaine des Sharks en 2007. Il signera pour trois ans dès 2008 avec son club d’origine, le Stade toulousain. Blessé fin 2010, il reprend sa place de titulaire à la rentrée 2011 au sein du club.

En 2001, il remporte la coupe de France puis participe à la coupe du monde de la même année. Il inscrira 251 points. En 2003, au cours de la coupe du monde, après avoir été champion d’Europe avec son club, il devient le buteur officiel du XV de France. Sélectionné 54 fois, depuis 2001, il a marqué 9 essais et réalisé 37 transformations, 5 drops et 39 pénalités.

Chaque année, le palmarès augmente, malgré les blessures dont Michalak est souvent victime. En 2006 et en 2009, il remportera le tournoi des 6 nations en inscrivant 45 points (dont 3 essais). En 2007, il est à nouveau titulaire pour la coupe du monde. Vous retrouverez sa biographie écrite par Laurent Depret sous la forme d’entretiens, dans Frédéric Michalak : ma vie, le rugby, paru chez Horizon illimité en 2004.

Connu pour ses nombreux tatouages sur le corps, il est aussi l’un des joueurs de rugby qui a été le plus utilisé par les spon­sors depuis le début des années 2000. Micha­lak a été l’égé­rie de nombreuses marques comme Compex, Quick ou encore Biotherm.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Malene-Rydahl_nb

Rydahl Malene

Thématiques : le bien-être au travail, l’économie positive

  fr - copie flag_uk - copie

Malene Rydahl est Danoise mais son amour pour Paris l’a conduite à s’y installer depuis déjà 20 ans. Si elle rêvait enfant d’être ambassadrice, elle a finalement connu de riches et exigeantes expériences en entreprise pendant 18 ans dont six ans pour Bang & Olufsen et deux ans dans l’agence Les Ouvriers du paradis (groupe WPP) pour le grand magasin parisien Le Bon Marché (LVMH).

Son dernier poste, exercé pendant neuf ans, en tant que Directrice de la communication corporate des Hôtels Hyatt (Europe- Moyen Orient- Afrique) lui a permis d’intégrer la liste des « 24 femmes de 2012 » établie par l’Express.

A présent, elle se consacre à plein temps à sa nouvelle carrière en tant qu’écrivain, conférencière et coach à travers le monde. Son premier livre Heureux comme un Danois publié chez Grasset en avril 2014 s’est vu décerner le prix du Livre Optimiste de l’année. Grand succès en France, il a depuis été traduit et publié en Corée, au Japon, à Taiwan et en Russie. De nouvelles parutions sont prévues en 2017 en Espagne, en Allemagne et aux Etats-Unis.

LE BONHEUR COMME VOCATION

Sa vocation est née du désir de comprendre ce qui fait du Danemark le « pays le plus heureux du monde » selon de nombreuses études scientifiques.

Elle souhaite transmettre cet apprentissage pour revaloriser le bonheur dans ses composantes personnelles et dans le monde du travail où son impact économique est vérifié.

En conférence, Malene Rydahl délivre les clefs du management danois qui a fait ses preuves pour augmenter la productivité, la créativité et la fidélité des employés dans un monde où les entreprises se battent pour les meilleurs talents. Rôdée à l’exercice, elle est intervenue devant de nombreux grands groupes français et internationaux qu’elle conseille également en tant que coach. De plus, elle s’est exprimée auprès de l’OCDE invitée par le Secrétaire Général, à l’ENA et elle était l’une des intervenantes du TEDx de l’INSEAD à Singapour fin 2015.

En parallèle de sa carrière, Malene Rydahl a pris des engagements forts, notamment en intégrant le comité consultatif à la création du Positive Economy Forum mené par Jacques Attali et sous le patronage du Président de la République française. Elle est également associée à la start-up danoise 42° Raw, dont les trois restaurants à Copenhague allient l’art de vivre végétarien et sain au système fast-food. Elle soutient enfin l’initiative Europe Tomorrow menée par trois jeunes entrepreneurs français qui cartographient des innovations locales environnementales dans toute l’Europe.

En 2014, Malene Rydahl réalise son rêve en devenant « Goodwill Ambassador » de la ville de Copenhague.

Malene vit en France mais se déplace dans le monde entier pour ses conférences.

Bibliographie

Heureux comme un Danois, Grasset, 2014

Interviews

https://youtu.be/b0eJt-im8Ic , « Pourquoi les danois sont heureux ? » mars 2017-06-14

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Yannick-Roudaut_nb

ROUDAUT Yannick

Thématiques : révolution environnementale, sociétale et digitale

fr - copie flag_uk - copie

Ancien journaliste économique, spécialiste des marchés financiers, Yannick Roudaut, explore de nouveaux modèles économiques soutenables. Adepte de la transversalité, il crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie, l’innovation technologique et les questions sociales / sociétales. Conférencier, enseignant, il interpelle et accompagne les dirigeants d’entreprises (APM, Germe, CJD…) dans le développement d’une stratégie soutenable. Il co-dirige le cabinet Alternité.

 

Ancien journaliste économique, spécialiste des marchés financiers, Yannick Roudaut, explore de nouveaux modèles économiques soutenables. Adepte de la transversalité, il crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie, l’innovation technologique et les questions sociales / sociétales. Conférencier, enseignant, il interpelle et accompagne les dirigeants d’entreprises (APM, Germe, CJD…) dans le développement d’une stratégie soutenable. Il co-dirige le cabinet Alternité.

Yannick Roudaut est un « décloisonneur intellectuel ». Spécialiste des marchés financiers pendant 15 ans (journaliste à BFM, Bloomberg TV, Le Figaro, Le Journal des Finances, Investir…), il a pris un virage intellectuel et professionnel en pleine crise des subprimes de 2007. Prenant conscience de « l’insoutenabilité » de notre monde, il décide alors de consacrer son énergie à la recherche d’un modèle économique durable. Aujourd’hui, conférencier, auteur et entrepreneur, Yannick crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie et les questions sociales /sociétales.

Depuis six ans, il sillonne la France, l’Europe et parfois le monde, pour sensibiliser les citoyens, les étudiants et les dirigeants d’entreprises à la nécessité d’envisager l’avenir sous le prisme Economie-Ecologie-Social. En 2011, ses réflexions ont été présentées au Conseil Economique Social et Environnemental dans le cadre d’un travail sur « La Compétitivité de la France » sur demande du Premier Ministre.

 

Ses thématiques :

LE MONDE CHANGE, ET VOUS ?

Évoluez dans cette nouvelle ère digitale !

Nous avons la chance de vivre une rupture inédite dans l’histoire de l’humanité.

Un nouveau monde est en marche sur fond d’une révolution environnementale, sociétale et digitale.

Entre les barbares numériques qui déferlent sur l’économie mondiale Les attentes de sens et d’engagement des jeunes génération L’agilité des acteurs digitaux

L’essor de l’économie collaborative Les blockchains et les fintechs…

Comment l’entreprise doit-elle évoluer pour rester dans la course ? Quels sont les véritables enjeux de cette révolution digitale ?

Autant de questions auxquelles Yannick Roudaut répond sans détour, de manière pragmatique, sereine et réaliste.

Animée dans un style très vivant, émaillée d’exemples des plus anciens aux plus récents, cette conférence vous livrera une multitude d’outils pour faire face et accepter ce changement comme une réelle opportunité de renaissance.

 

Bibliographie

Novembre 2016 : zéro pollution, éditions La mer salée

Juin 2013 : La nouvelle controverse : Pour sortir de l’impasse, éditions La mer salée

 

Interviews/conférences

https://www.youtube.com/watch?v=jpnncwPubsk – « Nous avons la chance de vivre une nouvelle renaissance » Janvier 2017, CCI Mayenne

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Bruno-Marion_nb

Marion Bruno

Thématiques : nouvelles technologies, innovations scientifiques, technologiques, philosophies et spirituelles

fr - copie flag_uk - copie

Souvent surnommé le Moine Futuriste, Bruno Marion voyage dans le monde entier depuis 30 ans à la rencontre de PDG de grandes ou petites entreprises, de millionnaires, de gens en situation de grande pauvreté, de leaders religieux, de gurus en Inde et de gurus de la Silicon Valley, d’artistes, de membres des forces spéciales, de détenus en prison, d’activistes, de politiciens, d’entrepreneurs et de scientifiques. Il médite chaque jour et lit plus de 100 livres par an sur les dernières innovations scientifiques, technologiques, philosophiques et spirituelles. Il expérimente les nouvelles technologies de pointe, enquête sur les nouveaux modes de gouvernance, explore les nouvelles « smart cities » ou découvre de nouvelles manières de vivre disruptives.

Bruno Marion est futuriste, spécialiste des grandes tendances internationales et de l’innovation.

Depuis 30 ans, ils conseille les dirigeants de groupes tels que Airbus, AXA, Dior, Danone, Hermes, L’Oréal, Nestle, Reuters, Richemont, SAP, Siemens, Total…

Bruno a découvert que le monde va à la fois de mieux en mieux, de plus en plus mal, et de plus en plus vite. Il nous montre pourquoi et comment nous traversons un véritable reset dans notre vie quotidienne, au sein de   nos   familles, de   nos   institutions   et de   nos   entreprises.   Un megashift d’une échelle et d’une vitesse sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

Pour Bruno, il ne s’agit plus de connaitre ou non le futur, il est davantage question de comprendre la complexité du système et d’en expliquer la logique le plus simplement possible.

Avec une nouvelle approche radicalement innovante, Bruno vous aidera, non seulement à comprendre le futur, mais aussi à construire votre futur avec les outils simples et pratiques basés sur les théories du Chaos qu’il a développés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Florence-Sandis_nb

Florence Sandis

Thématiques : Empowerment des femmes, Mixité, Incarner sa singularité ; Les clés d’un bon pitch. 

  fr - copie

Florence Sandis est journaliste, scénariste, productrice, conférencière et formatrice.

Diplômée de Sciences-Po Paris et du DESS de Communication Audiovisuelle de la Sorbonne, Florence Sandis est également certifiée de l’école centrale d’hypnose de Paris.
Elle conjugue une expérience de plus de 20 ans dans l’audiovisuel (France Télévisions, TF1, Saban, CAPA TV…) et l’accompagnement des talents en masters et en entreprise.

Auteure de séries TV, de films documentaires et de plusieurs livres, elle vient de publier « Brisez le plafond de verre : 12 clés pour réussir au féminin » aux Editions Michel Lafon.
Elle y explore ce fameux syndrome du « plafond de verre » et fournit un ensemble complet de conseils et d’exercices pratiques pour aider les femmes à dépasser leurs propres freins et à atteindre les plus hautes marches.
Elle anime des conférences et des cessions de coaching autour de l’empowerment des femmes, de l’affirmation de sa singularité et du dépassement de ses autolimitations.
Vice-présidente du MediaClub depuis 13 ans, elle organise et anime de nombreux événements au cœur des enjeux de la transformation de médias.
Elle vient de créer le MediaClub’Elles pour favoriser la « sororité » en proposant des rencontres qui permettent aux femmes de repartir inspirées, boostées, dynamisées.

Experte : Egalité Femmes-Hommes ; Empowerment ; Communication écrite et audiovisuelle.
Sa méthode : écoute, action, outils, humour, émotion, partage, feedback.
Son crédo : Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront que vous avez fait, mais ils n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.

Elle donne des conférences chez : Elan-Edelman, Bouygues Telecom, TF1, Entreprise & Progrès, Sciences Po, La ligue de l’enseignement, l’Eicar…

Thématiques

·      Identifiez et dépassez vos propres freins  

            ·    Incarnez votre singularité 

·      Brisez le plafond de verre

·      Femmes, boostez votre leadership ! 

·      La mixité : un enjeu de performance

·      Conjuguez carrière et vie privée

·      Les clés d’un bon pitch 

·      Des métiers d’hommes ? Vraiment ?

https://www.brisezleplafonddeverre.com/

http://www.michel-lafon.fr/livre/1843-Brisez_le_plafond_de_verre_12_cles_pour_reussir_au_feminin.html

Interviews
http://tinyurl.com/y7dlrmra « Hollywood est un milieu très machiste » – mars 2017
https://youtu.be/viKqsiHI1bo « Briser le plafond de verre » – mars 2017
http://tinyurl.com/ycetbp3y Égalité : encourager l’ambition chez les femmes – février 2017

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
marxthierry

Thierry Marx

Thématiques : La cuisine du futur

fr - copie

Avec ses allures de bad boy à la Bruce Willis, Thierry Marx est un cuisinier militant et fraternel qui travaille pour les nantis et oeuvre pour une génération en quête de repère.

Iconoclaste et oecuménique, ce chef au grand coeur est un électron libre pour qui la cuisine est un lien naturel et social qui peut rassembler les hommes. Son parcours atypique riche d’aventures l’a mené de Ménilmontant au Mandarin Oriental Paris, rue Saint-Honoré en passant par le Château de Cordeillan-Bages où il a assis sa renommée.

Issu d’une famille d’immigrés polonais, il grandit dans le 20 e arr de Paris, au sein d’une communauté juive ash-khénaze. Il y côtoie des personnes issues de cultures différentes et découvre la cuisine de rue. Issu d’un milieu modeste où l’on mange « utile », la haute gastronomie ne fait pas partie de son quotidien. En 1978, sur les conseils de son grand-père pour qui le savoir est primordial, il fait à 15 ans son tour de France de compagnons des Devoirs unis comme apprenti pâtissier. Il y rencontre l’élite, un savoir-faire inouï, la province et ses terroirs.

A 18 ans, Thierry Marx s’engage dans l’armée comme parachutiste dans l’infanterie de marine.

Casque bleu en 1980 durant la période noire du Liban il revient en France, marqué par ces terribles évènements. Il devient tour-à-tour vigile, transporteur de fonds, manutentionnaire, puis se remet finalement aux fourneaux et passe son BEP/CAP de cuisinier. Peu bavard sur cette période, il admet qu’elle l’a définitivement transformé en citoyen du monde.

Sans appui, issu d’aucun terroir, il entre comme commis chez Taillevent puis continue ses classes chez Robuchon et Chapel avant de s’installer comme chef. Influencé par Bernard Loiseau, il façonne une cuisine riche en saveurs.

En perpétuelle recherche, Thierry Marx ne cesse d’innover. Comprendre la composition des aliments, leur structure, leurs réactions pour conserver le goût originel du produit, le donner à voir et à goûter. Doté d’une insatiable curiosité et d’une acuité pour décrypter son époque, Thierry Marx mélange sans contradiction l’univers du luxe et de la création et l’univers

de la cuisine de rue qu’il défend comme étant un vecteur social d’intégration très fort.

Adepte de la cuisine moléculaire qu’il développe avec le physicien Jérôme Bibette, il aime revisiter les traditions culinaires. Loin de revendiquer un statut de chimiste, il pratique une cuisine inventive, moléculaire qui lui permet d’aller plus loin dans la conception de la cuisine et de s’ouvrir l’esprit. Le jeu de températures et de textures est le fil rouge de sa cuisine qui lui

vient de sa formation japonaise.

Le rythme guide sa recherche : créer un instant de séduction, passer à l’instant de méditation qui va être la dégustation et à l’instant du plaisir et de la gourmandise qui est le 3 e temps. Il utilise les outils du XXIème siècle pour aller jusqu’au bout du produit.

En ce sens, il ne fait pas de la cuisine moléculaire mais une étude complète du produit. Influencé par la cuisine du Kaiseki, sa très grande maîtrise technique lui permet d’emmener le produit très loin. Sa cuisine est tout un cheminement et c’est graduellement que l’on y accède.

Mais peu importe que sa cuisine soit moléculaire, destructurée ou avant-gardiste, l’essentiel est dans l’assiette où les saveurs riches d’émotion nous ramènent à l’essentiel : le partage d’un repas pensé et offert par un homme libre.

Fin 2013, Thierry Marx et Raphaël Haumont inaugurent le Centre Français de l’Innovation

Culinaire (CFIC), un laboratoire de l’université Paris Sud où ils élaborent ensemble les textures et les saveurs de la cuisine du futur. Ce laboratoire d’un genre nouveau, né de l’alliance entre un artisan et un chercheur, répond à un objectif : grâce à la science, inventer la cuisine de demain, une cuisine saine, au plus près du produit, et respectueuse de la planète.

En 2014, il est chef de l’année au guide Pudlo et reçoit la consécration des trois assiettes.

Bibliographie

2006 : Planète Marx

2010 : Easy Marx

2011 : Daily Marx

2011 : Sweet Marx

2011 : Street Marx

2011 : Bon !, avec Jean-Michel Cohen

2012 : Best of Marx, édition Alain Ducasse

2013 : Système D, la cuisine des débrouillards

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Yoyo-Maeght_nb

Maeght Yoyo

Thématiques : Art contemporain, marché de l’art

 flag_uk - copie fr - copie

 

Yoyo Maeght est la petite fille d’Aimé Maeght. Passionnée d’art avec une prédilection pour l’art moderne de la seconde partie du XXème siècle et surtout pour l’art contemporain, elle est férue d’architecture et de design, évoluant dans des intérieurs et décors signés des plus grands créateurs et architectes et des nouveaux talents : Arbus, Diego Giacometti, Jean-Michel Frank, Kuramata, Dixon ou Borek Sipek.

Aimé Maeght, visionnaire de génie, tout à la fois mécène, éditeur, marchand d’art, producteur de films, collectionneur audacieux, ouvre La Galerie Maeght, à Cannes en 1930 puis à Paris en 1946. Il devient le compagnon de route et l’ami de Matisse, Braque, Léger, Miró, Chagall, Calder et Giacometti. Les principaux artistes de l’après guerre le rejoindront : Bram van Velde, Tàpies, Ubac, Tal-Coat, Bazaine, Chillida, Riopelle, Alechinsky, Rebeyrolle, Adami, Monory et tant d’autres. La Fondation Maeght, près de Nice, est inaugurée en 1964 par André Malraux,

De grandes expositions, au retentissement international, y sont présentées chaque année. La collection compte plus de 10.000 œuvres dont 62 sculptures de Giacometti, 150 sculptures de Miró, le plus grand tableau au monde de Chagall. Presque toutes ces œuvres ont été offertes par la famille Maeght qui continue d’enrichir les collections de la Fondation par des dons annuels.

À la suite du décès de son grand-père Aimé, et poussée par les artistes, notamment Aki Kuroda et Gérard Gasiorowski, elle décide de dédier ses activités aux artistes. Directrice de Maeght Éditeur durant plusieurs décennies, elle se consacra à la recherche et à la compilation d’archives d’artistes méconnus, mais dont l’œuvre marquait déjà les jeunes générations. Yoyo Maeght est passionnée par le livre, notamment les livres d’artistes à tirage limité ainsi que par les lithographies et gravures.

Sa passion pour l’art contemporain, la défense des jeunes artistes et la promotion de la culture française à travers le monde, l’ont poussée, très tôt, à organiser des expositions à l’étranger. Elle conçoit de magistrales expositions dont elle assure les commissariats, la sélection des œuvres, la scénographie, la conception et le suivi éditorial des catalogues. Elle en assure la plupart du temps également le financement, afin que des expositions d’artistes importants soient possibles dans des pays où les budgets consacrés à la culture ne permettent pas aux musées d’accueillir de telles expositions. Ce fut le cas, dans les années 1980, bien avant la chute du mur de Berlin, d’expositions organisées en Tchécoslovaquie comme Miró, Braque ou Calder à Prague mais aussi, Aki Kuroda au musée de Bratislava. Yoyo Maeght est commissaire d’expositions pour de multiples musées et centres d’art. Elle est à l’initiative de la première exposition Miró en Turquie. Elle collabore aux grandes rétrospectives consacrées à l’histoire de la famille Maeght, présentées par les plus importants musées, dont en 2008 : La Royal Academy de Londres, le Munster Museum ou encore le Pera Museum à Istanbul.

Durant des années, Yoyo Maeght partageât son temps entre Paris et Pékin d’où elle organisa, pour des musées chinois, des expositions reliant l’Asie et l’Occident. L’exposition des œuvres d’Aki Kuroda au Musée Impérial de la Cité Interdite de Pékin a été accueillie avec enthousiasme par le public Chinois et la presse a largement couvert cet évènement. Il faut dire que le pari était osé, exposer un Japonais au centre de la Cité Interdite ! Quatre autres expositions, conçues et organisées par Yoyo Maeght, ont été présentées dans des musées ou centres d’arts de Pékin en 2007. En 2008 ses expositions sont accueillies par le Doland Art Museum de Shanghai et remportent des succès exceptionnels pour des expositions d’artistes occidentaux.

Yoyo Maeght enseigne à L’IESA. Institut d’Etudes Supérieures des Arts.

Distinctions

 2008 : Chevalier de l’Ordre du Mérite

2011 : Prix Montblanc des Arts et de la Culture, Yoyo Maeght se voit récompensée pour son travail au sein de la fondation familiale et des éditions.

2017 : Médaille de la Ville de Paris

 

Bibliographie

 2006   « Maeght, la passion de l’Art Vivant, éditions de La Martinière.

2010      La Fondation Marguerite et Aimé Maeght: L’art et la vie, éditions Gallimard 2014               La saga Maeght, éditions Robert Laffont

 

Filmographie

 Elle est également l’auteur du film « Maeght une histoire de famille » diffusé sur Arte.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone