PELLUCHON1BD

IMAGINER
2016-08-10-BANNIERE-ROSNAY



Maud-Fontenoy-wiki

Fontenoy Maud

Thématiques : environnement, sports nautiques, bien-être, engagement

fr - copie flag_uk - copie

Passionnée de voile très jeune, Maud Fontenoy navigue toute sa jeunesse avec ses parents. Elle suit la formation de l’école de voile des Glénans. Elle pratique aussi la natation et l’équitation. Impressionnée par la performance sportive de Gérard d’Aboville, qui est le premier Français à traverser l’océan Atlantique à la rame dans le sens ouest-est, elle décide de se former à cette discipline.

 

Traversée de l’océan Atlantique nord à la rame

Le 13 juin 2003, encouragée et parrainée par Gérard d’Aboville, elle entreprend à l’âge de 25 ans la traversée de l’océan Atlantique nord dans le sens ouest-est. Partie de Saint-Pierre-et-Miquelon, elle rejoint la Corogne en Espagne le 9 octobre 2003 après 117 jours de mer, 6700 km parcourus et une vingtaine de chavirages17. Elle est la première femme à avoir réalisé cette traversée précise de l’Atlantique Nord.

Traversée de l’océan Pacifique sud à la rame

Le 12 janvier 2005, Maud Fontenoy quitte le port de Callao au Pérou pour tenter de rallier Tahiti en suivant l’itinéraire du radeau Kon-Tiki de Thor Heyerdahl qui avait fait cette traversée en 1947. Elle comptait ramer pendant 4 ou 5 mois, sans assistance, sur son canot Océor long de 7,5 mètres et large de 1,6 mètre.Arrivée le 26 mars après 72 jours de mer et 6 780 kilomètres elle touche l’île de Hiva Oa aux îles Marquises.Maud Fontenoy est donc la première femme à réaliser l’exploit de cette traversée sur l’océan Pacifique sud d’est en ouest à la rame et sans assistance.

Tour de l’hémisphère sud à la voile à contre-courant

Le 15 octobre 2006, elle commence un parcours à la voile de 14 500 kilomètres, en solitaire et sans assistance, en parcourant les mers du Sud de l’est vers l’ouest, c’est-à-dire à contre-courant. Partie de l’île de La Réunion à la barre de L’Oréal Paris, elle passe par le cap de Bonne-Espérance, le cap Horn puis le cap Leeuwin avec pour objectif de revenir à son point de départ cinq mois plus tard.

Le 14 mars 2007, après 151 jours, elle rejoint son point de départ à La Réunion. Elle a ainsi fait un tour du monde de La Réunion à La Réunion en traversant les 3 océans dans les quarantièmes rugissants et les cinquantièmes hurlants, à contre courant, ce qu’elle est la seule à avoir fait. L’objectif de ce tour du monde était de montrer aux enfants des écoles que tout rêve peut-être réalisé. Maud Fontenoy est la première à avoir réalisé un tour de l’hémisphère sud.

En 2008, elle crée la Maud Fontenoy Fondation, basée aux Pays-Bas, s’engage en France comme à l’international pour préserver les océans.

De février 2008 à 2014, elle a également été vice-présidente du Conservatoire du littoral.

Depuis le 5 juin 2009, Maud Fontenoy est porte-parole de l’UNESCO pour les océans.

Elle fait partie des « personnalités qualifiées » nommées au Conseil économique, social et environnemental (CESE) français par le gouvernement français entre octobre 2010 et octobre 2015.

En avril 2016, elle rejoint la rédaction de Valeurs actuelles pour la rubrique « environnement-santé ». Elle est également marraine de la promotion 2019 de l’école d’ingénieurs SeaTech.

 

 

Bibliographie

Octobre 2018 : Vivre, vraiment. Amour, engagement, bien-être : le bonheur au quotidien

Mars 2018 : Mission planète

Avril 2010 : Le sel de la vie

Mars 2004 : Atlantique face nord, 117 jours à la rame

 

Interview

Les bons conseils de Maud Fontenoy – C à Vous – 12/03/2018

http://tinyurl.com/yadswjmv