Péchiodat Fany

Thématiques :  innovation, numérique

fr - copie
Fany  Péchiodat, cofondatrice de « My Little Paris » et  « Championne de l’influence digitale ».

Fany Pechiodat débute sa carrière en marketing chez L’Oréal puis dans le secteur des parfums chez Jean-Paul Gautier. Adorant se balader dans les rues de Paris pour y dénicher des bons plans, elle envoie une première newsletter à un groupe de 50 copines, rédigée par sa soeur. Son petit mail de bonnes adresses va connaître un fort engouement et passer à 10 000 abonnés en seulement 6 mois. Une opportunité de business pour Fany, alors salariée, qui décide de lancer sa propre startup en 2008, sans connaissance digitale. Elle quittera son emploi  l’année suivante.
Le style « Home Made » MylittleParis
Pour le design de ses newsletters, Fany Pechiodat et sa soeur veulent un côté artisanal« fait main » et croisent la route de l’illustratrice Kanako Kuno, toujours dans l’entreprise. Des réalisations faites à la plume et l’encre japonaise. Une identité visuelle authentique, un ton original, rempli d’humour qui n’a pas changé aujourd’hui. Un style propre, des newsletters uniques loin des schémas promotionnels traditionnels, Fany et Amandine Pechiodat ainsi que leur équipe concentrent leurs efforts et leur créativité pour embellir nos boîtes mails et nos boîtes aux lettres.
Fany mise sur la culture d’entreprise
Des bureaux de 7 étages en plein Paris, My Little Paris mise sur une décoration fleurie et soignée. “On a l’impression de travailler chez soi, et difficile de partir bosser pour une boite normale après”, souligne la directrice de My Little Studio, Elisa Rummelhard dans une interview sur LesEchos.fr.
Fany accueille personnellement chaque nouvelle recrue autour d’un petit déjeuner, un moment pour se présenter et détendre l’atmosphère souvent stressante des premiers jours. Et pour assurer la cohésion des équipes, Fany a instauré des rituels comme   les «Creatives morning» où un matin par mois, une personne dotée d’une grande créativité vient discuter pour inspirer les équipes de l’entreprise.
Fany Pechiodat a vendu « My little Paris » au 2/3 à Auféminin qui a déboursé près de 24 millions d’euros en attendant de racheter les 40% restants en 2018. Un rachat dont la motivation pour les deux parties est de franchir le cap de l’accélération à l’international, notamment au Japon où les Little Box connaissent un vrai succès.
Aujourd’hui, la marque est devenue un petit empire. Pas de doute, cette Clermontoise est devenue l’une des championnes françaises de l’influence digitale : les plus grands groupes – elle travaille avec 500 marques – la sollicitent pour faire connaître leurs produits sur le Web. En échange, elle facture ses prestations publicitaires quinze à vingt fois le tarif du marché.
Pour l’édition 2017 du Palmarès des entrepreneurs, BVA, les Echos et le Parisien interrogeaient les français sur les entrepreneurs qui, selon eux, incarnent le plus l’avenir de la France et quels étaient leurs jeunes entrepreneurs préférés. Devancée par Guillaume Gibault (le Slip Français) et Boris Saragaglia (Spartoo), Fany occupe la 3ème place.
Lors de son interview aux Echos Entrepreneurs, Fany conseille aux jeunes entreprises de “capitaliser sur la posture d’outsider et d’adopter le Forrest Gump Way. C’est la naïveté qui mène à la créativité. L’expertise est l’ennemie de l’innovation donc ne complexez pas de vous lancer sur un marché que vous connaissez mal ».

En 2021, Fany Péchiodat, la créatrice de My Little Paris, a lancé Seasonly, marque beauté «clean et naturelle, pour des filles bien dans leur peau, loin des diktats»

Vous souhaitez contacter, organiser une conférence ou réserver une intervention avec la conférencière Fany Péchiodat ?

Sense Agency vous aide à trouver un conférencier en un temps record sur toutes thématiques : motivation, sport, philosophie, économie, digital, management, santé, cybercriminalité… Remplissez notre formulaire de contact ou appelez l’agence au 06 88 09 09 79

Top