http://senseagency-philosophie.fr/
2018-12-1-prospective
 

 

Agnes Verdier-Molinié

Verdier-Molinié Agnès

Thématiques : économie  et politique publique

 flag_uk - copie fr - copie

Agnès Verdier-Molinié est née en 1978 dans une famille de viticulteurs bordelais.

Titulaire d’une maîtrise d’histoire contemporaine, son sujet de mémoire portait sur “Les scandales politico-financiers sous Pompidou, vus par le Canard enchaîné”, Agnès Verdier-Molinié est une essayiste, très impliquée dans les débats publics.

En 2002, elle est embauchée par le laboratoire d’idées libéral Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (Fondation iFRAP), elle en devient directrice en   2007.

Elle est élue personnalité de l’année 2010 dans le cadre des Trophées des Think Tanks organisés par l’Observatoire français des Think Tanks et se classe 63e dans le classement sur “Vos 100 françaises les plus influentes en 2013” réalisé par le magazine Slate.

Son livre On va dans le mur ! (2015), dans lequel elle défend l’idée que les impôts, les normes et le nombre de fonctionnaires en France sont trop importants, est salué par plusieurs personnalités politiques

 

Elle est une invitée régulière d’émissions de débats comme C dans l’air sur France 5 ou le Club de l’éco sur LCI, ou à la radio sur Europe 1, RMC et Radio Courtoisie.

 

Début 2016, elle se voit confier, par le député PS, Christophe Sirugue, lui-même nommé par le chef du gouvernement, une mission de réflexion sur la rationalisation des minima sociaux. Le rapport est rendu en avril 2016.

Crédit Photo: Thesupermat – Photo recadrée format carré – Noir et Blanc. CC BY-SA 4.0

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Dupuy Sergine

Thématiques :  nouvelles technologies

fr - copie

Titulaire d’une maîtrise de droit des affaires, propriété intellectuelle et artistique (Sorbonne- Panthéon) et d’un MBA en marketing et management, Sergine Dupuy est résolument tournée vers les nouvelles technologies, elle participe activement aux actions de ce réseau.

En 1999, elle intègre Tiscali (LibertySurf) en tant que Directeur Services et Sites. Puis devient en 2003 EMEA Customer marketing manager en charge de la communication On et Offline. En 2011, elle intègre l’agence Mindshare en tant que Head of Digital, avant de devenir Directrice Générale Adjointe puis Directrice Générale en mars 2014. A l’époque, sa mission était notamment d’accélérer la digitalisation de cette agence intégrée à GroupM (WPP).

Elle fréquente le réseau CyberElles depuis cinq ans qui est un réseau professionnel de femmes ayant des postes à responsabilité dans les univers de la technologie et des nouveaux médias.

L’objectif de ce réseau est de mettre en relation les femmes concernées et de faciliter les échanges, les discussions, les débats, les conseils, et ce au travers d’un mailing list, de rencontres “networking”, de conférences-débats ou d’ateliers pratiques. Ce réseau permet de nombreux échanges sur des questions pragmatiques, échanges de bons plans, d’adresses, de conseils… Et de rencontrer des professionnels de son milieu.

Aujourd’hui, elle est CEO de Redpill et fondatrice de BeeBoss, une plateforme de services destinée aux entreprises qui souhaite en faire plus pour leurs clients qui pourraient vendre davantage si elles pouvaient associer un service à leurs prestations : des talents, retraités, étudiants, …

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Jacques Attali 

Attali Jacques

Thématiques : économie positive

 flag_uk - copie fr - copie

Jacques Attali est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire français.

Conseiller d’État, professeur d’économie, conseiller spécial de François Mitterrand de 1981 à 1991, puis fondateur et premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en 1991, il a présidé en 2008 la Commission pour la libération de la croissance française. Il dirige actuellement le groupe Positive Planet et le groupe Attali & Associés. Il a également présidé la Commission pour la libération de la croissance française.

Consulté successivement par les présidents Sarkozy et Hollande, il préside une commission bipartisanne de réforme de l’économie en 2008, et milite pour le concept d’économie positive en 2012. Ses idées sont à l’origine d’une partie des dispositions de la Loi Macron. À la demande de Claude Allègre, il propose une réforme de l’enseignement supérieur (le LMD), qui se généralise à toute l’Europe.

Le 9 septembre 2010, il est nommé au conseil d’administration du musée d’Orsay.

En 2015, il écrit avec 17 000 Français un programme pour l’élection présidentielle qu’il publie dans un livre, France 2022. Il affirme néanmoins ne pas vouloir se présenter à l’élection présidentielle.

Aujourd’hui, il est éditorialiste de l’hebdomadaire L’Express et Président du conseil de surveillance de Slate.

Il est chef d’orchestre, avec Patrick Souillot, de l’orchestre symphonique universitaire de Grenoble. A ses côtés, il crée en 2012 une structure nationale sur le modèle de La Fabrique Opéra Grenoble, dans de nombreuses villes du monde qui permet de coordonner la production d’opéras coopératives.

Jacques Attali a publié plus de 1 000 éditoriaux dans le magazine L’Express et est l’auteur de 67 livres vendus à 7 millions d’exemplaires et traduits en 22 langues.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Gentina Elodie

Thématiques :  Les stratégies marketing face aux attentes de la génération Z, Comment manager la Génération Z dans l’entreprise de demain ?

fr - copie drapeau-americain

Titulaire d’une thèse de doctorat sur la génération Z, Elodie Gentina est professeur de marketing à l’IESEG School of Management,. Elle est experte de la nouvelle génération, encore nommée les « digital natives ou les Z», regroupant les individus nés après 1995.

Elle a développé une connaissance pointue de la nouvelle génération en l’analysant sous ses multiples facettes via des approches variées (plus de 50 entretiens avec les 15-20 ans, phases récurrentes d’observations, plus de 8000 questionnaires auprès des 15-23 ans…). Elle a mené une première étude sur la génération Z et leur vision de l’entreprise à 10 ans auprès de plus de 2200 jeunes âgés de 16 à 23 ans en Janvier 2017…

 

Ses travaux sur la nouvelle génération ont fait l’objet de conférences et de publications dans des revues académiques nationales et internationales (Jrnl of Business Ethics, Jrnl of Business Research, Jrnl of Retailing and Consumer Services, Décisions Marketing…). Elodie Gentina a également écrit plusieurs articles de presse sur la nouvelle génération, parus dans Management, Challenges, le Nouvel Observateur, Le Parisien, Le Figaro, Echo Business….

Les derniers articles de presse en date sont parus dans :

  • Management (Mars 2017) : Devenez un manager agile. Comment la génération Z bouscule l’entreprise et réinvente les codes du management ?
  • Forbes (2.06. 2017) : Génération Z : Trucs et astuces pour manager les digital natives
  • Management (Mars 2017) : Devenez un manager agile. Comment la génération Z bouscule l’entreprise et réinvente les codes du management 
  • Focus RH (4.10.2016) Génération Z : pas encore dans l’entreprise, elle inquiète déjà.

 

Elodie Gentina cherche avec passion à donner du sens à son expertise sur la nouvelle génération, à la transmettre pour le progrès et l’enrichissement de tous, au travers de conférences auprès de dirigeants d’entreprise (conférence CCI, Salon Conext, Euratechnologies, Femmes Chef d’Entreprise …) et d’experts chercheurs sur le sujet en France et à l’étranger. Elodie Gentina est Expert de l’OPEN (Observatoire de la Parentalité et de l’Education Numérique).

http://www.xerfi-precepta-strategiques-tv.com/emission/Elodie-Gentina-Comment-manager-la-Generation-Z-dans-l-entreprise-de-demain-_3744556.html

http://www.focusrh.com/relations-ecoles/recrutement-des-jeunes-diplomes/les-z-seront-fideles-leur-equipe-plutot-qu-leur-entreprise-30230.html

Dépasser les stéréotypes sur la Génération Z – Stratégie & Management – xerfi-precepta-strategiques-tv.com

Comment manager la Génération Z – YouTube

http://tinyurl.com/

Par ailleurs, elle est l’auteur de l’ouvrage “Marketing et Génération Z” , Editions Dunod (paru en 2016).

http://tinyurl.com/y9kfplg5

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Jacquet Denis

Thématiques :  ubérisation de la société, l’entrepreneuriat, les PME françaises

 flag_uk - copie fr - copie

Denis Jacquet. HEC 89. Maitrise de Droit des Affaires. Avocat fiscaliste chez Baker & Mac Kenzie, dirigé par Christine Lagarde. Création réussie de sa première société H2I, en 1993. Drogué d’entrepreneuriat, il restructure en 97, le numéro 1 de la formation à distance, puis surfe sur la vague du e- Learning avec Edufactory, développée dans 8 pays, qui ancre en lui le credo de l’international.

 

Il crée Parrainer la Croissance, réseau dédié à la croissance des PME. Montrer en quoi les PME de croissance sont les vecteurs majeurs de fondation d’une société prospère et solidaire. Plus de 4000 entrepreneurs. www.parrainerlacroissance.com

Il contribue au mouvement des pigeons, et prend ensuite le rôle de chef de file (International) des Assises de l’Entrepreneuriat lancés par le gouvernement et Fleur Pellerin.

Pensant que l’intergénérationnel est la clé de la réussite de la société et la clé de la croissance des PME, il lance avec Parrainer la Croissance, l’Accélérateur de Croissance, un incubateur qui fait migrer les seniors des grands groupes vers les start-up et PME. www.accelerateurdecroissance.com .Il lance ensuite le premier colloque sur l’enjeu intergénérationnel : www.rencontres-croissance-generations.com

Enfin pour démontrer l’impact colossal de l’Ubérisation, il a décidé de monter l’Observatoire de l’Ubérisation. L’objectif est de préparer la France (dans un premier temps) au digital, en permettant aux « ubérisateurs et ubérisés » de définir leur cadre de concurrence, de proposer une vision de la société face aux enjeux et bouleversements, de faire des propositions pour une classe politique qui ne comprend pas les enjeux. http://www.uberisation.org/

Denis Jacquet, est également administrateur de G’EMPLOI, 1er groupe d’employeurs Parisien, pour des emplois à temps partagé pour les PME et les salariés. Il est aussi administrateur de SOS SAHEL dédié à l’Afrique Sahélienne.

Très à l’aise avec les médias, il publie de façon régulière dans la Harvard Business Review, Atlantico (les Entrepreneurs parlent aux Français ts les lundis), Europe1, I-Télé, Invité de l’éco de LCI, Sonia Mabrouk sur Public Sénat, et chez Soumier et dans les Experts chez Doze sur BFM… Contributeur pour Forbes.

A travaillé aux premiers pas du montage de VIVATECH 2016, avec les Echos.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Péchiodat Fany

Thématiques :  innovation, numérique

fr - copie

Fany  Péchiodat, cofondatrice de “My Little Paris” et  “Championne de l’influence digitale”.

 

Fany Pechiodat débute sa carrière en marketing chez L’Oréal puis dans le secteur des parfums chez Jean-Paul Gautier. Adorant se balader dans les rues de Paris pour y dénicher des bons plans, elle envoie une première newsletter à un groupe de 50 copines, rédigée par sa soeur. Son petit mail de bonnes adresses va connaître un fort engouement et passer à 10 000 abonnés en seulement 6 mois. Une opportunité de business pour Fany, alors salariée, qui décide de lancer sa propre startup en 2008, sans connaissance digitale. Elle quittera son emploi  l’année suivante.

Le style « Home Made » MylittleParis

Pour le design de ses newsletters, Fany Pechiodat et sa soeur veulent un côté artisanal« fait main » et croisent la route de l’illustratrice Kanako Kuno, toujours dans l’entreprise. Des réalisations faites à la plume et l’encre japonaise. Une identité visuelle authentique, un ton original, rempli d’humour qui n’a pas changé aujourd’hui. Un style propre, des newsletters uniques loin des schémas promotionnels traditionnels, Fany et Amandine Pechiodat ainsi que leur équipe concentrent leurs efforts et leur créativité pour embellir nos boîtes mails et nos boîtes aux lettres.

Fany mise sur la culture d’entreprise

Des bureaux de 7 étages en plein Paris, My Little Paris mise sur une décoration fleurie et soignée. “On a l’impression de travailler chez soi, et difficile de partir bosser pour une boite normale après”, souligne la directrice de My Little Studio, Elisa Rummelhard dans une interview sur LesEchos.fr.

Fany accueille personnellement chaque nouvelle recrue autour d’un petit déjeuner, un moment pour se présenter et détendre l’atmosphère souvent stressante des premiers jours. Et pour assurer la cohésion des équipes, Fany a instauré des rituels comme   les «Creatives morning» où un matin par mois, une personne dotée d’une grande créativité vient discuter pour inspirer les équipes de l’entreprise.

Fany Pechiodat a vendu « My little Paris » au 2/3 à Auféminin qui a déboursé près de 24 millions d’euros en attendant de racheter les 40% restants en 2018. Un rachat dont la motivation pour les deux parties est de franchir le cap de l’accélération à l’international, notamment au Japon où les Little Box connaissent un vrai succès.

Aujourd’hui, la marque est devenue un petit empire. Pas de doute, cette Clermontoise est devenue l’une des championnes françaises de l’influence digitale : les plus grands groupes – elle travaille avec 500 marques – la sollicitent pour faire connaître leurs produits sur le Web. En échange, elle facture ses prestations publicitaires quinze à vingt fois le tarif du marché.

Pour l’édition 2017 du Palmarès des entrepreneurs, BVA, les Echos et le Parisien interrogeaient les français sur les entrepreneurs qui, selon eux, incarnent le plus l’avenir de la France et quels étaient leurs jeunes entrepreneurs préférés. Devancée par Guillaume Gibault (le Slip Français) et Boris Saragaglia (Spartoo), Fany occupe la 3ème place.

Lors de son interview aux Echos Entrepreneurs, Fany conseille aux jeunes entreprises de “capitaliser sur la posture d’outsider et d’adopter le Forrest Gump Way. C’est la naïveté qui mène à la créativité. L’expertise est l’ennemie de l’innovation donc ne complexez pas de vous lancer sur un marché que vous connaissez mal ».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Nayar Vineet

Thématiques : technologies de l’information, management d’entreprise

flag_uk - copie fr - copie

Vineet Nayar est un homme d’affaire indien, expert des technologies de l’information et du management d’entreprise. Né en 1962, Vineet Nayar est titulaire d’une Maîtrise d’Agriculture & Technologie obtenue en 1983 à l’Université Govind Ballabh Pant (Inde), ainsi que d’un diplôme de troisième cycle de gestion obtenu en 1985 à XLRI (l’une des principales écoles de commerce asiatiques).

Dès la fin de ses études, il rejoint la Direction de HCL Technologies, société de services informatiques, dont il est aujourd’hui CEO, vice-président du Conseil d’administration et Membre permanent du Comité de Direction.

Vineet Nayar est membre du G100, qui regroupe les CEO des plus importantes entreprises mondiales. Il est également l’un des membres fondateurs de l’Asia Gender Parity Group et participe aux travaux du Global Gender Parity Group, groupes de réflexion visant à faire respecter la parité homme-femme au sein des entreprises, ainsi que d’autres groupes de travail du Forum économique mondial. M. Nayar a participé aux débats de Davos en 20114, dans une session consacrée aux « Nouvelle normes pour les entreprises ».

Il a signé en 2010 le livre Employees First, Customers Second: Turning Conventional Management Upside Down (Harvard Business Press, juin 2010), considéré comme la base d’un nouveau mode de management de l’entreprise par le magazine américain Fortune.

L’édition française, Les employés d’abord, les clients ensuite est parue en mai 2011aux Éditions Diateino.

À travers quatre étapes principales :

  • analyse des forces et faiblesses,
  • création d’une culture de confiance reposant sur la transparence,
  • responsabilisation des employés de la zone de valeur (ceux en contact avec la clientèle) au même titre que le management ou d’autres fonctions stratégiques (telles que les ressources humaines)
  • décentralisation des processus de prise de décision.

Les employés ont été amenés à bénéficier de plus d’autonomie et à participer aux processus de prise de décision, ce qui a contribué à créer un « leadership de masse ».

Grâce à la mise en œuvre de ces principes, HCL Technologies a triplé ses recettes et son bénéfice d’exploitation en moins de 4 ans. Le nombre de clients a été multiplié par 5, le nombre de clients générant un chiffre d’affaires de plus d’un million de dollars a doublé, celui de ceux générant entre 5 et 10 millions de dollars a quadruplé et celui de ceux générant plus de 20 millions de dollars a quintuplé.

Parallèlement, la satisfaction des employés s’est accrue de 70 % et le chiffre d’affaires de HCL a augmenté de 20 %, ce qui a permis à l’entreprise de créer 1 500 nouveaux emplois dans le monde.

Vineet Nayar a reçu en 2011 le prix du LIDA (« Leader in the Digital Age Award ») lors du CeBIT, à Hanovre. Ce prix a couronné la « philosophie révolutionnaire ‘Employees First, Customers Second’ qui reconnaît que les employés forment le capital le plus important d’une entreprise »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Noreena Hertz

Hertz Noreena

Thématiques : International Economy, Generation K

flag_uk - copie 

Noreena Hertz is ITN’s new Economics Editor.

A renowned economist and strategic thinker with an impressive track record in predicting global trends, Noreena graduated from university at the age of 19. By 23, Hertz was advising the Russian Government on its economics reforms and investors on M&A transactions as the Russian economy opened up to capitalism.

At the age of 29, Hertz was working with the governments of Israel. Egypt, Palestine and Jordan on the role economics could play in the Middle East Peace Process. Hertz ‘s thinking was the inspiration for product (RED), which has raised hundreds of millions of dollars for the fight against HIV/AIDS in Africa. Most recently she has been exploring the world of todays teenagers, who she has coined « Generation K », with articles published in the UK, US, Europe and China.

Hertz acts in an advisory capacity for “major multinational corporations, CEOs, NGOs and politicians, as well as start-up companies, and sits on various corporate and charitable boards. She is a member of the Inclusive Capitalism Task Force, chaired by Dominic Barton, Global Managing Director of McKinsey & Company. She is also an advisor to the Centre for the Analysis of Social Media and a Trustee of the Institute for Public Policy Research. In May 2014 Hertz joined the board of Warner Music Group

The Observer has named Hertz as « One of the world’s leading thinkers » . Vogue has described her as « one of the world’s most inspiring women » ; In 2013, Hertz was the Cover Feature of Newsweek.

Noreena’s best-selling books, the Silent Takeover, IOU : the Debt Threat and Eyes Wide Open, are published in 22 countries. She has given Keynote speeches at TED, the World Economic Form and Google Zeitgeist sharing platforms with President Bill Clinton, James Wolfenson and David Beckham amongst others.

From 2014-2016 she served on the Board of Warmer Music Group.

Noreena has a PhD from Cambridge University and an MBA from the Wharton School of the University of Pennsylvania. She is visiting Professor at University College London. She has held professorships at Erasmus University and Utrecht University of Cambridge ans the London School of Economics.

Her speaking topics :

  • The age of Radical Uncertainty: Winning in an Age of Technological, Geopolitical, Economic and Demographic Disruption
  • From Brexit to Trump: Managing the new geopolitical and economic landscape
  • Generation K: How to engage the next generation of consumers and employees.
  • How to Make Smart Decisions in a Complex World

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Gallien Jean-Christophe

Thématiques :  Géopolitique : Un Monde à l’instabilité géopolitique permanente, Economie : Des incertitudes macroéconomiques durables, Finance : La planète finance en folie,Digital : Une digitalisation universelle qui bouleverse tout et partout, Humain : Les peuples partout en tension et potentiellement en révolte, Politique : L’Union Européenne au carrefour de son destin

 flag_uk - copie fr - copie

De retour des USA et d’un MBA et après un Doctorat d’Etat en Sciences Politiques, c’est auprès de V. Giscard d’Estaing que Jean Christophe Gallien débute un parcours conforté auprès de Jean Arthuis, Ministre de l’économie et des finances. Jean-Christophe est un spécialiste de campagnes électorales et politiques d’abord menées en France puis en Europe. Il accompagne ensuite plusieurs pays dans des transitions entre victoires électorales et premiers mois de gouvernement et conseillé politiquement plusieurs gouvernements.

Jean Christophe a créé et dirigé pendant plus de 4 ans le pôle Affaires Publiques & Communication publique d’une agence du réseau Omnicom. Il en a été le coordinateur européen, Afrique et Moyen Orient des activités de communication publique. Il a aussi créé « egouvernance.com », place de marché européenne dédiée aux achats publics. Il dirige désormais j c g a, URBANAKTORS et est vice-président de ZENON7 PUBLIC AFFAIRS

Jean Christophe enseigne à l’Université de Paris 1 La Sorbonne. ll chronique librement l’actualité internationale, européenne et française en presse écrite et audiovisuelle – La Tribune, France3, LCi, France Info, France Inter, France Culture, RMC et HispanTV. Il est membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals, principale organisation qui fédère les professionnels des affaires européennes. Il est aussi membre de l’EuroPCom, le réseau européen de la communication publique créé en 2012..

Au coeur des relations entre sphère publique et société civile, Jean Christophe accompagne les entreprises, les gouvernements et les organisations non gouvernementales dans leurs stratégies d’opinion, de marques, de diplomatie et d’influence du local à l’international. Conférencier spécialiste des enjeux internationaux, il intervient en français et en anglais.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Boyer Philippe

Thématiques :  

Philippe Boyer est un bloggeur reconnu en matière de numérique et d’innovation.  Ses écrits paraissent régulièrement dans la presse économique et digitale  : La Tribune, Les Echos, Siècle Digitale, Opinion Internationale…

fr - copie

Il est actuellement Directeur de l’innovation d’un des plus importants groupes immobiliers européens.

Philippe est l’auteur de plusieurs  ouvrages sur les thématiques villes intelligentes et révolution numérique :   « Ville connectée- vies transformées – Notre prochaine utopie ? » (2015) et « Nos réalités augmentées. Ces 0 et ces 1 qui envahissent nos vies » (2017)

Il intervient régulièrement pour des conférences ayant pour thèmes l’innovation et le numérique : Forum Agriculture Innovation – La Tribune, (Bordeaux nov. 2016), SIMI, salon internationale de l’immobilier (déc. 2016), Engie la matinale de l’innovation (juin 2017)…

Diplômé de Sciences-Po Aix et de l’EM Lyon (MBA), Philippe Boyer a exercé diverses fonctions communication, marketing et développement dans des groupes liés à l’immobilier et aux services urbains.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone