2017-01-20-BANNIERE-HAUT-DETTE 4 copie
2017-01-20-BANNIERE-HAUT-LEPAGE
2016-11-18-banniere-haut-digitalisation-babinet
2016-11-18-banniere-haut-brexit
2016-11-18-pelluchon-serres
BANNIERE-trump-layerslider2
BANNIERE-Picq-layerslider
 

 

 

 

 

Malene-Rydahl_nb

Rydahl Malene

Thématiques : le bien-être au travail, l’économie positive

  fr - copie flag_uk - copie

Malene Rydahl est Danoise mais son amour pour Paris l’a conduite à s’y installer depuis déjà 20 ans. Si elle rêvait enfant d’être ambassadrice, elle a finalement connu de riches et exigeantes expériences en entreprise pendant 18 ans dont six ans pour Bang & Olufsen et deux ans dans l’agence Les Ouvriers du paradis (groupe WPP) pour le grand magasin parisien Le Bon Marché (LVMH).

Son dernier poste, exercé pendant neuf ans, en tant que Directrice de la communication corporate des Hôtels Hyatt (Europe- Moyen Orient- Afrique) lui a permis d’intégrer la liste des « 24 femmes de 2012 » établie par l’Express.

A présent, elle se consacre à plein temps à sa nouvelle carrière en tant qu’écrivain, conférencière et coach à travers le monde. Son premier livre Heureux comme un Danois publié chez Grasset en avril 2014 s’est vu décerner le prix du Livre Optimiste de l’année. Grand succès en France, il a depuis été traduit et publié en Corée, au Japon, à Taiwan et en Russie. De nouvelles parutions sont prévues en 2017 en Espagne, en Allemagne et aux Etats-Unis.

LE BONHEUR COMME VOCATION

Sa vocation est née du désir de comprendre ce qui fait du Danemark le « pays le plus heureux du monde » selon de nombreuses études scientifiques.

Elle souhaite transmettre cet apprentissage pour revaloriser le bonheur dans ses composantes personnelles et dans le monde du travail où son impact économique est vérifié.

En conférence, Malene Rydahl délivre les clefs du management danois qui a fait ses preuves pour augmenter la productivité, la créativité et la fidélité des employés dans un monde où les entreprises se battent pour les meilleurs talents. Rôdée à l’exercice, elle est intervenue devant de nombreux grands groupes français et internationaux qu’elle conseille également en tant que coach. De plus, elle s’est exprimée auprès de l’OCDE invitée par le Secrétaire Général, à l’ENA et elle était l’une des intervenantes du TEDx de l’INSEAD à Singapour fin 2015.

En parallèle de sa carrière, Malene Rydahl a pris des engagements forts, notamment en intégrant le comité consultatif à la création du Positive Economy Forum mené par Jacques Attali et sous le patronage du Président de la République française. Elle est également associée à la start-up danoise 42° Raw, dont les trois restaurants à Copenhague allient l’art de vivre végétarien et sain au système fast-food. Elle soutient enfin l’initiative Europe Tomorrow menée par trois jeunes entrepreneurs français qui cartographient des innovations locales environnementales dans toute l’Europe.

En 2014, Malene Rydahl réalise son rêve en devenant « Goodwill Ambassador » de la ville de Copenhague.

Malene vit en France mais se déplace dans le monde entier pour ses conférences.

Bibliographie

Heureux comme un Danois, Grasset, 2014

Interviews

https://youtu.be/b0eJt-im8Ic , « Pourquoi les danois sont heureux ? » mars 2017-06-14

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Yannick-Roudaut_nb

ROUDAUT Yannick

Thématiques : révolution environnementale, sociétale et digitale

fr - copie flag_uk - copie

Ancien journaliste économique, spécialiste des marchés financiers, Yannick Roudaut, explore de nouveaux modèles économiques soutenables. Adepte de la transversalité, il crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie, l’innovation technologique et les questions sociales / sociétales. Conférencier, enseignant, il interpelle et accompagne les dirigeants d’entreprises (APM, Germe, CJD…) dans le développement d’une stratégie soutenable. Il co-dirige le cabinet Alternité.

 

Ancien journaliste économique, spécialiste des marchés financiers, Yannick Roudaut, explore de nouveaux modèles économiques soutenables. Adepte de la transversalité, il crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie, l’innovation technologique et les questions sociales / sociétales. Conférencier, enseignant, il interpelle et accompagne les dirigeants d’entreprises (APM, Germe, CJD…) dans le développement d’une stratégie soutenable. Il co-dirige le cabinet Alternité.

Yannick Roudaut est un « décloisonneur intellectuel ». Spécialiste des marchés financiers pendant 15 ans (journaliste à BFM, Bloomberg TV, Le Figaro, Le Journal des Finances, Investir…), il a pris un virage intellectuel et professionnel en pleine crise des subprimes de 2007. Prenant conscience de « l’insoutenabilité » de notre monde, il décide alors de consacrer son énergie à la recherche d’un modèle économique durable. Aujourd’hui, conférencier, auteur et entrepreneur, Yannick crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG, l’économie, l’écologie, la philosophie et les questions sociales /sociétales.

Depuis six ans, il sillonne la France, l’Europe et parfois le monde, pour sensibiliser les citoyens, les étudiants et les dirigeants d’entreprises à la nécessité d’envisager l’avenir sous le prisme Economie-Ecologie-Social. En 2011, ses réflexions ont été présentées au Conseil Economique Social et Environnemental dans le cadre d’un travail sur « La Compétitivité de la France » sur demande du Premier Ministre.

 

Ses thématiques :

LE MONDE CHANGE, ET VOUS ?

Évoluez dans cette nouvelle ère digitale !

Nous avons la chance de vivre une rupture inédite dans l’histoire de l’humanité.

Un nouveau monde est en marche sur fond d’une révolution environnementale, sociétale et digitale.

Entre les barbares numériques qui déferlent sur l’économie mondiale Les attentes de sens et d’engagement des jeunes génération L’agilité des acteurs digitaux

L’essor de l’économie collaborative Les blockchains et les fintechs…

Comment l’entreprise doit-elle évoluer pour rester dans la course ? Quels sont les véritables enjeux de cette révolution digitale ?

Autant de questions auxquelles Yannick Roudaut répond sans détour, de manière pragmatique, sereine et réaliste.

Animée dans un style très vivant, émaillée d’exemples des plus anciens aux plus récents, cette conférence vous livrera une multitude d’outils pour faire face et accepter ce changement comme une réelle opportunité de renaissance.

 

Bibliographie

Novembre 2016 : zéro pollution, éditions La mer salée

Juin 2013 : La nouvelle controverse : Pour sortir de l’impasse, éditions La mer salée

 

Interviews/conférences

https://www.youtube.com/watch?v=jpnncwPubsk – « Nous avons la chance de vivre une nouvelle renaissance » Janvier 2017, CCI Mayenne

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Bruno-Marion_nb

Marion Bruno

Thématiques : nouvelles technologies, innovations scientifiques, technologiques, philosophies et spirituelles

fr - copie flag_uk - copie

Souvent surnommé le Moine Futuriste, Bruno Marion voyage dans le monde entier depuis 30 ans à la rencontre de PDG de grandes ou petites entreprises, de millionnaires, de gens en situation de grande pauvreté, de leaders religieux, de gurus en Inde et de gurus de la Silicon Valley, d’artistes, de membres des forces spéciales, de détenus en prison, d’activistes, de politiciens, d’entrepreneurs et de scientifiques. Il médite chaque jour et lit plus de 100 livres par an sur les dernières innovations scientifiques, technologiques, philosophiques et spirituelles. Il expérimente les nouvelles technologies de pointe, enquête sur les nouveaux modes de gouvernance, explore les nouvelles « smart cities » ou découvre de nouvelles manières de vivre disruptives.

Bruno Marion est futuriste, spécialiste des grandes tendances internationales et de l’innovation.

Depuis 30 ans, ils conseille les dirigeants de groupes tels que Airbus, AXA, Dior, Danone, Hermes, L’Oréal, Nestle, Reuters, Richemont, SAP, Siemens, Total…

Bruno a découvert que le monde va à la fois de mieux en mieux, de plus en plus mal, et de plus en plus vite. Il nous montre pourquoi et comment nous traversons un véritable reset dans notre vie quotidienne, au sein de   nos   familles, de   nos   institutions   et de   nos   entreprises.   Un megashift d’une échelle et d’une vitesse sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

Pour Bruno, il ne s’agit plus de connaitre ou non le futur, il est davantage question de comprendre la complexité du système et d’en expliquer la logique le plus simplement possible.

Avec une nouvelle approche radicalement innovante, Bruno vous aidera, non seulement à comprendre le futur, mais aussi à construire votre futur avec les outils simples et pratiques basés sur les théories du Chaos qu’il a développés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
alain-bensoussan_nb

Benssoussan Alain

Thématiques :  droit des technologies avancées

 flag_uk - copie fr - copie

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit des nouvelles technologies, de l’informatique et de la communication, ainsi qu’en droit international et de l’Union européenne, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Le cabinet, qu’il dirige, est divisé en départements opérationnels centrés sur un secteur d’activités technologique.

 

Alain Bensoussan participe à de nombreux groupes de réflexion sur le droit des technologies avancées. Il y apporte non seulement son expertise mais également ses théories, par exemple, sur le « Droit à l’oubli numérique ».

Il a été expert auprès du Groupe de Travail sur la protection du génome humain créée en 1996 par la Commission Pierre Louisot relative à la « Protection intellectuelle des résultats des recherches sur le génome humain et des banques de cellules et données sur l’ADN » et a participé au rapport « Technologie, Ethique et Société Utopie ou Nécessité pour demain » remis à l’Assemblée nationale en juin 1996.

Il est arbitre auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) pour les procédures UDRP (procédures de règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine) et les procédures ADR (Alternative Dispute Résolutions).

Il dispense un cours en droit de l’informatique aux étudiants de 1ère et 3ème année de l’Ecole Centrale de Paris et intervient auprès de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) dans le cadre du cycle de sensibilisation à l’intelligence économique.

Il a été président de l’association française de l’informatique et de la télécommunication (AFDIT) à deux reprises (1992-1995 et 2005-2009) et président de l’association nationale d’assistance administrative et fiscale pour les avocats (Anaafa) de 2010 à 2011. Sous son mandat, il lance l’ANAAFATECH, le premier salon dédié aux nouvelles solutions technologiques pour le cabinet d’avocats.

En 2006, il crée, au sein de l’Union internationale des avocats (UIA), une commission « Droits de l’Homme Numérique », qu’il préside jusqu’en octobre 2012. Cette commission étudie l’impact des nouvelles technologies en matière de vie privée et de droits de l’Homme et cherche à montrer comment les droits fondamentaux peuvent s’exercer pleinement et librement sur Internet.

Il fonde en 2012 Lexing ®, premier réseau international d’avocats technologues dédié au droit des technologies avancées.

En juillet 2013, il crée au sein de son cabinet un département entièrement dédié au droit des robots dont le but est de poser les bases d’un nouveau droit qui devrait permettre de doter les robots d’une personnalité et d’une identité juridique. Depuis janvier 2013, il assure une chronique juridique dans le magazine Planète Robots et est l’auteur d’une « charte sur les droits et devoirs des robots ».

L’Association des Data Protection Officers est créée en février 2016 pour aider les DPO dans leur fonction redéfinie par le Règlement général sur la protection des données (RGPD). L’ADPO, dont il est président, propose à ces nouveaux acteurs un lieu de réflexions, d’échanges, de concertation, de sensibilisation et d’information sur les meilleures pratiques à mettre en œuvre par les entreprises, les pouvoirs publics, les universités, etc., en France comme à l’international.

Best Lawyer en « Droit des Technologies » en 2014 – 15, ainsi qu’en 2012, Alain Bensoussan est à nouveau distingué, pour la 4ème année consécutive, par la revue juridique américaine « Best Lawyers », après avoir été Best Lawyer en « Technologies de l’Information » en 2011 et 2013.

Il s’est vu décerner en 2014 et 2016 un « Client Choice Award » dans la catégorie « Information Technology », reconnaissant ainsi la qualité exceptionnelle de ses prestations dans le domaine des technologies avancées.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
jacques-attali_nb-carre

Attali Jacques

Thématiques : économie positive

 flag_uk - copie fr - copie

Jacques Attali est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire français.

Conseiller d’État, professeur d’économie, conseiller spécial de François Mitterrand de 1981 à 1991, puis fondateur et premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en 1991, il a présidé en 2008 la Commission pour la libération de la croissance française. Il dirige actuellement le groupe Positive Planet et le groupe Attali & Associés. Il a également présidé la Commission pour la libération de la croissance française.

Consulté successivement par les présidents Sarkozy et Hollande, il préside une commission bipartisanne de réforme de l’économie en 2008, et milite pour le concept d’économie positive en 2012. Ses idées sont à l’origine d’une partie des dispositions de la Loi Macron. À la demande de Claude Allègre, il propose une réforme de l’enseignement supérieur (le LMD), qui se généralise à toute l’Europe.

Le 9 septembre 2010, il est nommé au conseil d’administration du musée d’Orsay.

En 2015, il écrit avec 17 000 Français un programme pour l’élection présidentielle qu’il publie dans un livre, France 2022. Il affirme néanmoins ne pas vouloir se présenter à l’élection présidentielle.

Aujourd’hui, il est éditorialiste de l’hebdomadaire L’Express et Président du conseil de surveillance de Slate.

Il est chef d’orchestre, avec Patrick Souillot, de l’orchestre symphonique universitaire de Grenoble. A ses côtés, il crée en 2012 une structure nationale sur le modèle de La Fabrique Opéra Grenoble, dans de nombreuses villes du monde qui permet de coordonner la production d’opéras coopératives.

Jacques Attali a publié plus de 1 000 éditoriaux dans le magazine L’Express et est l’auteur de 67 livres vendus à 7 millions d’exemplaires et traduits en 22 langues.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Denis-jacquet_nb

Jacquet Denis

Thématiques :  ubérisation de la société, l’entrepreneuriat, les PME françaises

 flag_uk - copie fr - copie

Denis Jacquet. HEC 89. Maitrise de Droit des Affaires. Avocat fiscaliste chez Baker & Mac Kenzie, dirigé par Christine Lagarde. Création réussie de sa première société H2I, en 1993. Drogué d’entrepreneuriat, il restructure en 97, le numéro 1 de la formation à distance, puis surfe sur la vague du e- Learning avec Edufactory, développée dans 8 pays, qui ancre en lui le credo de l’international.

 

Il crée Parrainer la Croissance, réseau dédié à la croissance des PME. Montrer en quoi les PME de croissance sont les vecteurs majeurs de fondation d’une société prospère et solidaire. Plus de 4000 entrepreneurs. www.parrainerlacroissance.com

Il contribue au mouvement des pigeons, et prend ensuite le rôle de chef de file (International) des Assises de l’Entrepreneuriat lancés par le gouvernement et Fleur Pellerin.

Pensant que l’intergénérationnel est la clé de la réussite de la société et la clé de la croissance des PME, il lance avec Parrainer la Croissance, l’Accélérateur de Croissance, un incubateur qui fait migrer les seniors des grands groupes vers les start-up et PME. www.accelerateurdecroissance.com .Il lance ensuite le premier colloque sur l’enjeu intergénérationnel : www.rencontres-croissance-generations.com

Enfin pour démontrer l’impact colossal de l’Ubérisation, il a décidé de monter l’Observatoire de l’Ubérisation. L’objectif est de préparer la France (dans un premier temps) au digital, en permettant aux « ubérisateurs et ubérisés » de définir leur cadre de concurrence, de proposer une vision de la société face aux enjeux et bouleversements, de faire des propositions pour une classe politique qui ne comprend pas les enjeux. http://www.uberisation.org/

Denis Jacquet, est également administrateur de G’EMPLOI, 1er groupe d’employeurs Parisien, pour des emplois à temps partagé pour les PME et les salariés. Il est aussi administrateur de SOS SAHEL dédié à l’Afrique Sahélienne.

Très à l’aise avec les médias, il publie de façon régulière dans la Harvard Business Review, Atlantico (les Entrepreneurs parlent aux Français ts les lundis), Europe1, I-Télé, Invité de l’éco de LCI, Sonia Mabrouk sur Public Sénat, et chez Soumier et dans les Experts chez Doze sur BFM… Contributeur pour Forbes.

A travaillé aux premiers pas du montage de VIVATECH 2016, avec les Echos.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Vineet-Nayar

Nayar Vineet

Thématiques : technologies de l’information, management d’entreprise

flag_uk - copie fr - copie

Vineet Nayar est un homme d’affaire indien, expert des technologies de l’information et du management d’entreprise. Né en 1962, Vineet Nayar est titulaire d’une Maîtrise d’Agriculture & Technologie obtenue en 1983 à l’Université Govind Ballabh Pant (Inde), ainsi que d’un diplôme de troisième cycle de gestion obtenu en 1985 à XLRI (l’une des principales écoles de commerce asiatiques).

Dès la fin de ses études, il rejoint la Direction de HCL Technologies, société de services informatiques, dont il est aujourd’hui CEO, vice-président du Conseil d’administration et Membre permanent du Comité de Direction.

Vineet Nayar est membre du G100, qui regroupe les CEO des plus importantes entreprises mondiales. Il est également l’un des membres fondateurs de l’Asia Gender Parity Group et participe aux travaux du Global Gender Parity Group, groupes de réflexion visant à faire respecter la parité homme-femme au sein des entreprises, ainsi que d’autres groupes de travail du Forum économique mondial. M. Nayar a participé aux débats de Davos en 20114, dans une session consacrée aux « Nouvelle normes pour les entreprises ».

Il a signé en 2010 le livre Employees First, Customers Second: Turning Conventional Management Upside Down (Harvard Business Press, juin 2010), considéré comme la base d’un nouveau mode de management de l’entreprise par le magazine américain Fortune.

L’édition française, Les employés d’abord, les clients ensuite est parue en mai 2011aux Éditions Diateino.

À travers quatre étapes principales :

  • analyse des forces et faiblesses,
  • création d’une culture de confiance reposant sur la transparence,
  • responsabilisation des employés de la zone de valeur (ceux en contact avec la clientèle) au même titre que le management ou d’autres fonctions stratégiques (telles que les ressources humaines)
  • décentralisation des processus de prise de décision.

Les employés ont été amenés à bénéficier de plus d’autonomie et à participer aux processus de prise de décision, ce qui a contribué à créer un « leadership de masse ».

Grâce à la mise en œuvre de ces principes, HCL Technologies a triplé ses recettes et son bénéfice d’exploitation en moins de 4 ans. Le nombre de clients a été multiplié par 5, le nombre de clients générant un chiffre d’affaires de plus d’un million de dollars a doublé, celui de ceux générant entre 5 et 10 millions de dollars a quadruplé et celui de ceux générant plus de 20 millions de dollars a quintuplé.

Parallèlement, la satisfaction des employés s’est accrue de 70 % et le chiffre d’affaires de HCL a augmenté de 20 %, ce qui a permis à l’entreprise de créer 1 500 nouveaux emplois dans le monde.

Vineet Nayar a reçu en 2011 le prix du LIDA (« Leader in the Digital Age Award ») lors du CeBIT, à Hanovre. Ce prix a couronné la « philosophie révolutionnaire ‘Employees First, Customers Second’ qui reconnaît que les employés forment le capital le plus important d’une entreprise »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Jean-Christophe_Gallien2

Gallien Jean-Christophe

Thématiques :  Géopolitique : Un Monde à l’instabilité géopolitique permanente, Economie : Des incertitudes macroéconomiques durables, Finance : La planète finance en folie,Digital : Une digitalisation universelle qui bouleverse tout et partout, Humain : Les peuples partout en tension et potentiellement en révolte, Politique : L’Union Européenne au carrefour de son destin

 flag_uk - copie fr - copie

De retour des USA et d’un MBA et après un Doctorat d’Etat en Sciences Politiques, c’est auprès de V. Giscard d’Estaing que Jean Christophe Gallien débute un parcours conforté auprès de Jean Arthuis, Ministre de l’économie et des finances. Jean-Christophe est un spécialiste de campagnes électorales et politiques d’abord menées en France puis en Europe. Il accompagne ensuite plusieurs pays dans des transitions entre victoires électorales et premiers mois de gouvernement et conseillé politiquement plusieurs gouvernements.

Jean Christophe a créé et dirigé pendant plus de 4 ans le pôle Affaires Publiques & Communication publique d’une agence du réseau Omnicom. Il en a été le coordinateur européen, Afrique et Moyen Orient des activités de communication publique. Il a aussi créé « egouvernance.com », place de marché européenne dédiée aux achats publics. Il dirige désormais j c g a, URBANAKTORS et est vice-président de ZENON7 PUBLIC AFFAIRS

Jean Christophe enseigne à l’Université de Paris 1 La Sorbonne. ll chronique librement l’actualité internationale, européenne et française en presse écrite et audiovisuelle – La Tribune, France3, LCi, France Info, France Inter, France Culture, RMC et HispanTV. Il est membre de la SEAP, Society of European Affairs Professionals, principale organisation qui fédère les professionnels des affaires européennes. Il est aussi membre de l’EuroPCom, le réseau européen de la communication publique créé en 2012..

Au coeur des relations entre sphère publique et société civile, Jean Christophe accompagne les entreprises, les gouvernements et les organisations non gouvernementales dans leurs stratégies d’opinion, de marques, de diplomatie et d’influence du local à l’international. Conférencier spécialiste des enjeux internationaux, il intervient en français et en anglais.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
philippe-boyer_nb-site

Boyer Philippe

Thématiques :  

Philippe Boyer est un bloggeur reconnu en matière de numérique et d’innovation.  Ses écrits paraissent régulièrement dans la presse économique et digitale  : La Tribune, Les Echos, Siècle Digitale, Opinion Internationale…

fr - copie

Il est actuellement Directeur de l’innovation d’un des plus importants groupes immobiliers européens.

Philippe est l’auteur de plusieurs  ouvrages sur les thématiques villes intelligentes et révolution numérique :   « Ville connectée- vies transformées – Notre prochaine utopie ? » (2015) et « Nos réalités augmentées. Ces 0 et ces 1 qui envahissent nos vies » (2017)

Il intervient régulièrement pour des conférences ayant pour thèmes l’innovation et le numérique : Forum Agriculture Innovation – La Tribune, (Bordeaux nov. 2016), SIMI, salon internationale de l’immobilier (déc. 2016), Engie la matinale de l’innovation (juin 2017)…

Diplômé de Sciences-Po Aix et de l’EM Lyon (MBA), Philippe Boyer a exercé diverses fonctions communication, marketing et développement dans des groupes liés à l’immobilier et aux services urbains.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
marianne-urmes

Urmes Marianne

Thématiques :  l’entreprise de demain

fr - copie flag_uk - copie

Marianne a réalisé ses premières expériences dans le secteur culturel (Sony/ATV Music Publishing, Service culturel de l’Ambassade de France en Malaisie) avant de rejoindre le groupe Mazars où elle coordonne les actions de communication au sein des 70 pays et développe la politique de diversité et de parité.

Aujourd’hui, Marianne invente et construit avec The Boson Project les formes que prendra l’entreprise de demain. Elle mène de nombreux projets de transformation bottom-up d’entreprise et tire de ses missions et échanges avec les collaborateurs des sujets à explorer. Après les enquêtes La Grande InvaZion sur les aspirations de la génération Z et La Boite à Rêves sur les leviers d’engagement des Français, Marianne a travaillé avec SAP/SuccessFactors sur le portrait du DRH de demain.

Formats d’intervention

Inspirer – TEDx: 15/20 minutes de un talk pour booster et éclairer

Décrypter – Conférence: 30/40 minutes de conférence suivies de 15/20 minutes de questions / réponses Challenger – Intervention dans les tables rondes

Les interventions précédentes

Décathlon, Leroy Merlin, BNP Paribas Cardiff, réseau Femmes Chef d’entreprise,

Forum Osons la France, Club DéciDRH, Congrès HR, programme Octave, Neoma Business School…

Video

Xerfi Canal – La génération Z veut entreprendre !

Xerfi Percepta – Les DRH du futur : des magiciens du Capital Humain ?

 

 

Presse

Focus RH – Les jeunes ne sont pas un problème    pour l’entreprise

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone